workgroup:animfr:les-recettes-libres

Des recettes libres pour documenter nos savoir-faire

Pourquoi cette démarche ?

Ce projet de recettes libres, “code source” de nos innovations sociales s'inscrit dans la dynamique anim-fr du réseau francophone des animateur-ice-s de projet collaboratifs . “Pour inventer l'avenir et de nouvelles façons de vivre ensemble, pour mettre en oeuvre les valeurs de coopération, de bien commun et de durabilité, nous proposons des pratiques collaboratives de groupes qui :

  • relient de façon constructive leurs efforts
  • développent les pouvoirs d'agir
  • partagent publiquement leurs productions”

Nous proposons de décrire en recettes libres nos innovations sociales ouvertes inspirées des 4 libertés du logiciel libre. Les recettes libres, “code source” de nos innovations sociales sont une mise en oeuvre de l'envie de partager, mutualiser, diffuser et améliorer le “comment faire” de nos initiatives. A l'image de recettes, nous essayons de décrire le comment-faire, les ingrédients, les ustensiles (outils) et ce que cela produit. Rien de tel que la photo d'un plat pour avoir envie de le préparer pour le goûter à son tour Et notre plaisir c'est de le partager avec d'autres et d'améliorer les plats, en indiquant les points de difficulté, en partageant nos coups de main qui permettent de réussir plus facilement en ajoutant de nouvelles variantes adaptées aux terroirs locaux. A l'image du logiciel libre, nous nous plaçons dans un esprit de partage qui :

  • donne à voir : pas de secret de fabrication, la recette est faite pour être lue par le plus grand nombre
  • permet la réutilisation: les trucs et astuces, les difficultés à éviter sont là pour faciliter la réutilisation
  • permet la recopie : la recette est publiée sous une licence libre (pour en permettre la plus large diffusion
  • améliore la recette, c'est au fil des essais, des adpatations locales, que la recette s'affine, s'adapte aux territoires, aux contextes ..

Ces recettes libres, “codes sources” de nos innovations présentées par Thanh Nghiem associé au projet Movilab ont été travaillées au Forum des usages coopératifs(juillet 2012 à Brest) puis aux rencontres Moustic 2013. (texte de Michel Briand)

Recette de projet libre

Comment partager la recette d’un projet pour aider d’autres personnes à le répliquer, le transformer et l’améliorer ? (une synthèse proposée par Jean-Michel Cornu, avril 2013).

Ce sommaire type est le résultat des sessions sur les « codes sources » au Forum des usages coopératifs à Brest (juillet 2012) et aux rencontres Moustic de Montpellier (mars2013), ainsi que des premières recettes réalisées et des commentaires sur le forum. Il est proposé au groupe AnimFr des animateurs de groupes, pour l’améliorer et créer une synergie d’échange de savoir-faire. Il est volontairement court mais avec quelques suggestions pour remplir les différentes parties. Il n’a pas pour but d’imposer une même description figée à tous, mais a plutôt pour vocation d’inspirer les rédacteurs sur des informations utiles à intégrer.

Une recette peut être courte entre 2 ou 3 pages, ou plus détaillée avec une dizaine de pages voire plus. Chaque recette peut être commentée partout et des encadrés proposent des « trucs et astuces » et « tours de main ».

Les propositions de sommaire : le pad du sommaire recettes libres

Les recettes déjà rédigées et les ressources à ce sujet

Si vous souhaitez ajouter des ressources sur le sujet ou votre propre recette ! Ressources et partages de recettes libres

        Commentaires   
Claude Michaud, 2013/07/03 20:20
L'idée de code source de projets sociaux innovants est en soi une excellente chose. Cependant, la diffusion et l'utilisation sont assez complexes. Avec Social Business Models (www.socialbusinessmodels.ch) nous sommes allé un peu plus loin, mais en nous focalisant sur la création / révision de modèles d'affaires sociaux. Deux choses pourront être mises à disposition de toutes et tous: des outils pour la construction de modèles d'affaires sociaux, et des modèles d'affaires sociaux, documentés suivant les outils.

Ce que nous désirons (l'association est très jeune) est faciliter l'explicitation des connaissances implicites du terrain, leur combinaison et leur réinjection sur le terrain (le cycle CECI de Nonaka et Takeuchi appliqué au secteur).

Pour y arriver, nous avons construit un canevas et un fil rouge, sorte d'épine dorsale, qui offre la possibilité de référentiel d'ancrage des outils, afin qu'ils soient mieux "partageables".

Je me permets de vous inviter à visiter notre site pour éventuellement envisager de potentielles synergies.

Cordialement,
Claude Michaud
Entrer votre commentaire:
Si vous ne pouvez déchiffrer le code, téléchargez ce fichier .wav pour l'entendre.
 
workgroup/animfr/les-recettes-libres.txt · Dernière modification: 2013/08/01 14:26 par MarikaBernier