Vies Âgées, chez soi heureux et longtemps

Description en une lignecréer pour les seniors leurs conditions d’une vie heureuse (être en bonne santé et être entouré) le plus longtemps possible à leur domicile

Information

← Revenir aux informations
Ile de France
FR France
Site internet http://www.vies-agees.com/
Maturité

Concept

A propos du projet Éditer

Honorer les seniors en les remettant aux centre de la société.

Développer un écosystème autour du senior qui habite chez lui (santé, soins, solidarité, inclusion, mobilité, autonomie, bien-être, loisirs, gestion du quotidien)...

... qui sera au service de la société (rénovation du bâti et valeur verte, offre de logement, aidants, demande de soins en centre hospitaliers)

... et au service des investisseurs.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

hacker le viager pour permettre aux seniors de vivre chez eux heureux et longtemps tout en développant un dispositif d’investissement responsable (ISR), social, sociétal, solidaire, environnemental, éthique et économique :

1. proposer un fonds de placement aux investisseurs via Vies Âgées

2. Vies Âgées fait l'acquisition (débirentiers personne morale) de viagers selon des critères précis et avec un accord multi-parties

3. un % de sommes versées aux seniors (crédirentiers) est thésaurisée et réservée à leur seul bénéfice sur 3 axes :
#1 bien-habiter (rénovation écologique du bâti)
#2 bien-loger (adaptation du logement et co-habitation intergénérationnelle)
#3 bien-être (soins, services à la personne pour le bien-veillir, économie collaborative)

4. Vies Âgées dispose d'un parc immobilier de maison écologiquement rénovées et en partie adaptées à l'accueil des personnes âgées. Les biens immobiliers ainsi acquis sont considérés comme des biens communs anti-spéculatif sur un marché de l'immobilier tendu.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

C'est un projet systémique qui propose un dispositif s'adressant à tout un écosystème en mode gagnant-gagnant :
• les seniors
• leurs familles (aidants)
• les investisseurs de long terme institutionnels et particuliers
• les prestataires locaux de tous secteurs (commerçants, artisans, autoentrepreneurs, soins, bien-être, bâtiment, architecture d'intérieur, ergothérapeute...)
• les citoyens (propriétaires, locataires...)
• les collectivités locales
• les services de santé et d'accueil en gérontologie
• les organismes de protections sociales (caisses de retraites, mutuelles, assureurs, sécurités sociales...)

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

• Du pilote à l'extension nationale il est possible de revoir le modèle français du viager, de la solidarité intergénérationnelle, du système de soin, du système de retraite

• la duplication du modèle en mode franchise ou label (pour garantir l'éthique du modèle)

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

• Humain et social :
une population vieillissante, des séniors qui peuvent négliger leur alimentation (sous-alimentation, mal-nutrition), avec une espérance de vie en bonne santé qui se réduit et donc une perte d’autonomie potentielle, des aidants sur-sollicités, isolement de seniors (aggravation de l’impact de la canicule de 2003), dé-socialisation des seniors, faible solidarité inter-générationnelle, éclatement familial

• Économique :
retraites faibles, désengagement de la sécurité sociale endettée, faible taux d’intérêt pour l’épargne, chômage et difficultés économiques pour une grande partie de la population, fuite des capitaux dans la spéculation au détriment de l’économie locale.

• Habitat et environnement :
65% de propriétaires en France, le viager est mal vu (seulement 8.000/an en 2006), enjeu environnemental de la rénovation du bâti, ventes immobilières en baisse, la France est un pays de propriétaires à +65%, les seniors sont souvent propriétaires de leur logement, il manque +1 million de logement en France, l’offre réduite de logement génère une hausse des loyers.

• Réponses souvent apportées aux séniors :
des restrictions de soins, un fléchage vers des EHPAD/hôpitaux/maison psychiatriques avec un déchirement quand il s’agit de quitter son domicile, fin de vie triste

Les réponses de Vies Âgées : apporter une fin de vie en bonne santé et joyeuse pour les seniors, soulager et reconnaitre les aidants, renouveler les liens inter-générationnels, la solidarité de proximité, l'inclusion sociale des seniors...

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

• Une société collective Vies Âgées (montage entre SCIC, SCI..) dispose de fonds pour acquérir un fonds de roulement et d’investissement

• Mise en place d’un réseau de partenaire référencés :
aide à domicile, les PME (domestiques…), les fournisseurs de matériaux de construction, les AMAP, agriculteurs, les organismes de santé et de prévention, les associations, Systèmes d’Echanges Locaux (SEL), Réseaux d’Echange Réciproque des Savoirs (RERS), les commerçants, les artisans, les agences immobilières, les assureurs, banquiers, les acteurs de l’économie collaborative, écoles, crèches, maisons de retraite, collectivités locales, centre de formation...

• A l’aide d’agences immobilières et d’une force commerciale elle acquière des viagers

• Versement du bouquet et des rentes viagères, dont une partie est "mise de côté" sur un livret éthique.

• Rénovation/adaptation/réagencement des logements pendant le viager ; voire mise en location (à loyer modéré ou pas) d'une partie du logement devenu trop grand pour le senior, au profit d'étudiants, jeunes travailleurs, jeunes couples en installation...

• Au décès du senior la société collective devient propriétaire du bien immobilier dont la valeur verte a cru. Celui-ci peut être revendu sur le marché ou mis en location-gérance.

• Les bénéfices générés permettent de verser des intérêts aux investisseurs de long terme.

- - - -

Le chiffre d'affaires de Vies Âgées est issu de :
• commissionnements et apports d'affaires aux agences immobilières et prestataires locaux
• loyer des locataires en co-habitation
• ventes des biens immobiliers

Les soutiens financiers proviennent :
• des caisses de retraites, mutuelles, assureurs...
• des collectivités locales
• bailleurs sociaux
• des particuliers souhaitant investir en limitant le risque
• des investisseurs de long terme telle que banques institutionnelles, Caisse des Dépôts, fonds de placement, épargne salariale, fondations...
• de crowdfuning
• de subventions

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

• projet systémique
• multi-acteurs
• impliquant des institutions, des citoyens, des entreprises, des associations, l'Etat

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer

rénovation écologique du parc dans l’ancien, transition écologique, optimisation des logements existants (meilleur taux d’occupation), mise sur le marché de logements rénovées avec une "valeur verte » accrue


Références

Communauté du projet

3 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.