Vente d'îles détenues par l'Etat

47 îles à vendre par l'Etat Grec

Information

← Revenir aux informations
GR Grèce
Site internet Inconnue
Maturité

Concept

A propos du projet Éditer

L’hypothèse d’une cession de dizaine d’îles grecques pour renflouer les caisses vient de refaire surface. Et de la manière la plus concrète qui soit : un catalogue officiel édité par le quotidien grec Ta Nea propose une liste de 47 îles et îlots inhabités à vendre, appartenant à l’État.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Il est très rare qu'un État cède des terrains afin de renflouer ses caisses. Un Etat cède généralement des participations financières dans des entreprises et des actifs immobiliers sur son territoire ou dans le cadre de ses actifs immobiliers diplomatiques détenus à l'étranger.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

La plus-value sociale est essentiellement liée au règlement de la crise de la dette en Grèce. La contribution de cette initiative à la résolution de la crise est néanmoins très limitée. En outre, la possibilité de vendre des îles - c’est-à-dire un petit bout de ce qui a fait la fortune touristique de la Grèce - est un sujet politiquement très sensible.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Si ces îles grecques peuvent apparaître comme des bonnes affaires, il y a tout de même quelques obstacles à franchir avant de pouvoir installer son hôtel en bord de mer.

Tout d’abord, la loi grecque interdit toute vente définitive d’une île appartenant à l’État, et ces potentiels nids à touristes ne peuvent être céder que pour 50 ans au maximum (baux amphithéotiques).

En outre, il n’existe pas de cadastre en Grèce : acquérir un bien et prouver qu’on en est le propriétaire relève, souvent, du parcours du combattant.

Le fonds de privatisation grecque réalise une inspection de 6000 îles afin de s’assurer que ces îles ne sont pas habitées et que personne ne risque de revendiquer un quelconque droit de propriété.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

La crise de la dette grecque est à l'origine de cette initiative de cession de certaines îles grecques inhabitées.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

D’une superficie comprise entre 5 et 300 hectares, ces îles coûtent entre 3 et 45 millions d’euros.

Récemment, le richissime Émir du Qatar, Hamad ben Khalifa al-Thani, s’est offert six îles grecques pour 8,5 millions d'euros, selon la presse britannique. Une opération qui entre dans le cadre d’une stratégie d’investissements plus globale en Grèce, ruinée par la crise économique.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

1 fan and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.