Transformation de billets de banque en compost organique

Les billets de banque déchiquetés sont utilisés dans la production de compost organique

Information

← Revenir aux informations
Pará
BR Brésil
Site internet Inconnue
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

"Pour recycler ses tonnes de billets usagés, la banque centrale du Brésil propose d’en faire de l’engrais. "

"Dans l'Etat du Pará, et en collaboration avec l'Université fédérale rurale d'Amazonie (UFRA), elle teste un recyclage original des 13 tonnes de billets retirés de la circulation qu'elle doit éliminer chaque mois, ce qui représente pas moins de 2,3 millions de coupures."

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

"En mélangeant le résidus de billets déchiquetés à des débris végétaux et à des déchets de fruits et légumes, on obtient un compost qui, une fois déposé sur les terres agricoles, permet de régénérer les sols et de les fertiliser. Selon le Courrier International qui rapporte l'innovation, quelques modestes agriculteurs de cette région de l'Amazonie se sont rendus à l'université pour apprendre à fabriquer eux-même cet engrais si spécial, puis ont reçu il y a deux mois les premiers billets déchiquetés."

Le compost est composé à 40% du reste des cultures (fruits, légumes, etc.), 50% de pailles et 10% de billets. Cela prend environ 70 jours pour que le mélange devienne compost.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

D'un point de vue environnemental, ce projet est bon puisqu'il favorise le compost et le recyclage d'une façon très originale. La Banque Centrale donne ainsi l'exemple en matière de respect de l'environnement.

De plus, ce projet permet aux agriculteurs du Pará d'avoir accès à un bon engrais qui favorise leurs récoltes et donne ainsi un "boost" à l'économie locale.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

" Ce projet de l’Université fédérale rurale de l’Amazonas (Ufra) est l’une des initiatives favorites de la banque centrale dans le cadre de la politique nationale des déchets – interdisant de mettre à la décharge les billets retirés de la circulation – qui doit entrer en vigueur en 2014."
En effet, c'est tout d'abord pour suivre la loi que la Banque Centrale du Brésil a fait un partenariat avec l'UFRA. "Pour anticiper son application, elle a alors financé depuis des mois des bourses scientifiques étudiantes, pour imaginer le meilleur moyen possible de se débarrasser proprement de cette masse de papier-monnaie usagé. Et c'est la technique imaginée par l'UFRA qui a emporté la mise."

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

1 fan and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.