Solidarité Ecoles, les Parrains du Sud

Description en une ligne

Information

← Revenir aux informations
BF Burkina Faso
Site internet http://www.sudouest.fr/2012/10/23/l-ecole-de-la-solidarite-858047-1515.php
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

Confrontée à la crise malienne qui secoue le pays, L'École des sables Saint-Exupéry de Taboye, au Nord Mali, vient de se réfugier au Burkina Faso, le temps que la situation se stabilise et qu'il soit de nouveau possible d'assurer son fonctionnement au Mali.

Vingt-cinq élèves du primaire, collège et lycée, sur la centaine que comptait l'établissement, ont repris les cours, en octobre, momentanément accueillis dans une école protestante de Ouagadougou, à 860 km de leur village. « Nous avons pris cette décision pour sauver ce que nous avons construit depuis dix ans et ne pas perdre l'espoir que nous avons mis dans l'éducation de nos élèves dont les premiers avaient atteint le niveau lycée, cette année », dit Sébastien David, le président de l'association L'École des sables.

Nouveaux partenaires
Cet internat modèle en Afrique a été créé par Ibrahim Ag Assarid avec le soutien d'amis bordelais et girondins, afin que les jeunes nomades puissent aussi, accéder au savoir.

« Au printemps, tous les enseignants avaient fui l'insécurité », a témoigné Ibrahim, invité à Bordeaux, qui assurait, seul, un temps, la vie scolaire et la subsistance de la petite communauté avec l'aide de l'association. Une situation tellement tendue qu'on a craint l'arrêt de l'école. Cet été, le touareg a pu retrouver quelques élèves réfugiés avec leurs familles dans la brousse, dans les camps et les pays limitrophes.

« Pour Ibrahim, il n'est pas question d'abandonner les enfants, pour nous non plus », résume Sébastien David. Seulement les frais à Ouaga sont bien supérieurs à ceux du village. Alors l'association lance un appel pressant à de nouveaux partenaires et parrains pour pérenniser le pari. S'engager sur 15 euros par mois, 30, 45 ou plus, participe au financement pérenne des besoins d'un élève : vie, études, vêtements, repas, toit, fournitures scolaires, suivi médical, retour sur les campements aux vacances scolaires… « Notre drame est celui d'un monde qui ne va pas bien. Puisque nous n'avons qu'un seul monde, ensemble ne minimisons pas ces petites actions qui donnent de grands résultats », plaide Ibrahim.

Début 2013, l'association bordelaise se rendra au Burkina Faso pour visiter l'école, tout contrôler sur place et apporter une aide matérielle, pédagogique et morale aux petits écoliers réfugiés.

Tél. 06 62 06 07 33 . ecoledessables@aliceadsl.fr. www.ecoledessables.com/

Themes

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

0 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.