Saint-Nicolas-Courbefy, un hameau aux enchères

Un village désaffecté du Limousin (France) vendu aux enchères

Information

← Revenir aux informations
Saint-Nicolas Courbefy
FR France
Site internet Inconnue
Maturité

Concept

A propos du projet Éditer

Courbefy, hameau abandonné du Limousin, a été adjugé lundi 520.000 euros à un artiste d'origine coréenne, Ahae, un passionné de nature, après avoir inspiré les projets les plus fous, y compris une série de téléréalité.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Les 21 bâtisses de Courbefy, et leur vue imprenable sur la plaine périgourdine et les derniers contreforts du Massif central en France, ont été vendues à un projet "environnemental, artistique et culturel" à l'issue d'une vente aux enchères très attendue au tribunal de grande instance de Limoges en France.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Le village a été vendu à un artiste coréen dénommé Ahae. Ces vingt dernières années, Ahae, qui présente à partir du 26 juin sa série photographique "Through my window" (De ma fenêtre) au jardin des Tuileries, rattaché au musée du Louvre à Paris, recherche des sites sur lesquels il puisse mettre en pratique ses "concepts de style de vie organique".

Ahae dit ainsi faire tout son "possible pour permettre à la nature de se développer comme cela devrait être le cas, sans l'interférence de l'homme ou d'activités humaines".

Par ailleurs, l'artiste coréen déclare prévoir des embauches, sans en préciser la nature ni le nombre.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

La première vente aux enchères organisée par le village fut un échec retentissant, aucun acheteur ne s'étant présenté.
Ce n'est qu'après avoir eu recours aux médias que le maire du hameau a réussi à capter l'attention internationale. Selon Bernard Guilhem, le maire de Saint-Nicolas Courbefy (150 habitants), commune associée à Bussière-Galant (1.300 habitants) dont dépend le hameau, plus d'une centaine d'acquéreurs potentiels s'étaient intéressés à cette vente en 2ème ressort.
Parmi eux, des Français, des Belges, des émissaires de sociétés nord-américaine, moyen-orientale ou asiatique, des jeunes et aussi des retraités rêvant de faire revivre le village, des porteurs de projets de réinsertion ou encore de reprise de l'activité hôtelière.

Un investisseur libanais s'était même renseigné sur la possibilité de construction d'un héliport entretenant les élucubrations les plus folles dans ce confins de la Haute-Vienne et du Périgord.

Parmi les deux enchérisseurs battus, le représentant d'une structure belge de Wallonie a indiqué qu'il était porteur d'"un projet pour prendre en charge des adultes handicapés mentaux". L'autre enchérisseur "mandaté par une société de production audiovisuelle néerlandaise" qui devait être la société de production télévisuelle Endemol, avait "un projet destiné à une opération de téléréalité ayant pour but de sauver le village".

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

La désertification d'un village, complètement abandonné depuis 30 ans, malgré quelques tentatives infructueuses de revitalisation par des projets communautaires ou hôteliers.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Aucun modèle économique clair dans la mesure où la vente s'est effectuée pour un demi-million d'euros et les travaux requis de rénovation devraient a priori s'élever à près de 3M d'euros.


Communauté du projet

1 fan and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.