Réseau BIO-SCENE

Les clé d'une "écologie buissonnière"

Information

← Revenir aux informations
FR France
Site internet http://bio-scene.org/
Maturité

Mature

A propos du projet Éditer

Observer la nature, percevoir notre place dans le monde, comprendre nos interactions avec lui constituent pour le réseau Bio-Scène un point de départ très concret afin que chacun appréhende mieux les enjeux d’une galaxie complexe : celle de la biodiversité, et de-facto, de ce qui pourrait correspondre à une forme souhaitable de développement "durable".

Mais au-delà du simple exercice de pensée, il s'agit de démontrer par l'action collective qu'une forme d'économie coopérative est non seulement possible, mais qu'elle permet de surcroit de redonner du sens à notre modèle en plein questionnement, et qui pourtant semble totalement incapable de se réformer par le haut.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

C'est une plateforme Internet (mais pas que…) qui fonctionne comme un écosystème ouvert et qui repose sur une économie de la connaissance.

L'outil permet de mettre en valeur des initiatives et des «Sites d’Intérêt Ecologique» à partir d’un principe de sciences participatives et de parcours interactifs dans la biodiversité [ ex : http://bio-scene.org/node/144 ].

Le système d’alimentation est contributif de façon à créer une banque de savoirs mutualisée. Les contenus multimédias ainsi référencés (photos, vidéos,sons, etc…) sont mis à la disposition du plus grand nombre dans ce qui pourrait s'assimiler à une encyclopédie vivante, ludique & évolutive en permanence.

Des "Espaces perso" permettent localement d'organiser un réseau de contributeurs (grand public et/ou membres associés au projet) et de promouvoir une forme d'économie coopérative où le tout est plus que chaque partie qui le compose.

Une base de données générale s'enrichie progressivement (actuellement près de 10.000 médias en ligne) et le réseau Bio-Scène consolide son outil pour mettre en partage des opérations innovantes "d'inventaires citoyens de la biodiversité" [ ex : http://bio-scene.org/node/1876 ] permettant de créer / ou renforcer des dynamiques participatives.

Ces derniers, en se développant à l'échelle d'un territoire donné (commune, parc naturel, département, région… mais aussi jardins particuliers !) sont tous connectés entres-eux au sein du réseau Bio-Scène.

Voir - Comprendre - Agir…
Comprendre le monde qui nous entoure et en être une composante agissante, c'est se doter d'un pouvoir d'action face aux mutations auxquelles nous sommes confrontés au-delà du simple diagnostic…

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Science, citoyenneté, biodiversité, développement durable : "Et moi dans tout ça ?"

A partir de cette dynamique – où chaque contributeur aura l'opportunité de se relier à un ensemble plus vaste que sa propre personne – une philosophie du partage transcendera concrètement nos limites individuelles et notre incapacité à faire bouger les lignes en matière d'économie classique (qui ressemble de plus en plus au titanic).

La finalité du réseau BIO-SCENE.org consiste en effet à offrir un espace de médiation grand public et à permettre à tout-un-chacun (spécialiste ET néophyte) de mettre en partage ses passions, connaissances et talents, mais également de se former dans un contexte de mutualisation de compétences pour participer à l'évolution de nos sociétés, qui sont aujourd'hui plus qu'à bout de souffle.

Au-delà d'un outil purement technique, Bio-Scène a en effet cultivé une dimension plus "immatérielle" qui permet de préparer individuellement & collectivement une évolution profonde et concrète de notre rapport "à soi, aux autres et au monde". A partir de cette approche bio-logique, le modèle dominant de la compétition perdra probablement de son aura et ce pas de côté pourra faire émerger de nouvelles approches tout en les rendant socialement acceptables…

L'enjeu biodiversité – ainsi abordé de façon globale – deviendra alors potentiellement une réponse efficace pour faire face aux nombreuses attentes culturelles qui ne trouvent pas audience et encore moins de réponses politiques satisfaisantes.

Directement à la porté du citoyen désireux de se prendre en charge, une appropriation de l'outil Bio-Scène et du concept de biodiversité représente l'un des chemins collectifs pour faire émerger des réponses à cette fameuse crise "économique" dont on nous abreuve quotidiennement, permettant in-fine (si nous sommes capable d'intelligence collective) de se ré-approprier cette forme de renouveau démocratique qui fait tellement défaut aujourd'hui.

Le mode coopératif offre également – à ceux qui le souhaitent – la possibilité d'envisager de se créer un tremplin professionnel en devenant membre-associé du réseau et en partageant le modèle économique et l'éthique sociale du projet.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Au plan fonctionnel, le réseau BIO-SCENE propose de mettre en partage son principe multimédia de "balades interactives" qui a pour vocation d'aider à la valorisation pédagogique d’un territoire et/ou d’une thématique.

Le socle technique qui est désormais posé (et qui reste bien sûr en évolution graphique & ergonomique au fil des projets qui sont développés avec nos partenaires) permet aujourd'hui de transposer cette démarche à l'échelle de chaque territoire : commune, parc naturel, département, région, etc…). Nous avons développé cet outil pour que chaque projet puisse être alimenté (de façon autonome) par un réseau de contributeurs où chacun devient partie-prenante d'une action citoyenne et des enjeux sociétaux pour lesquels nous ne trouvons normalement que peu de prises directes.

Le déploiement géographique se fait soit à partir de projets en "pouponnière", soit à partir de partenariats contractualisés avec un gestionnaire de site et/ou un acteur identifié sur un territoire (collectivité, association, réseau local, etc…). Chacun peut devenir promoteur et/ou coordinateur d'une action locale soit à titre bénévole soit en intégrant des objectifs économiques. Ainsi, un réseau de membres associés commence à se mettre doucement en place localement. Notre rôle consiste à accompagner techniquement et humainement ce déploiement par des process de co et d'auto-formation.

Actuellement, les projets accompagnés se situent principalement en Ile-de-France et en Région Bretagne (partenariat avec COEUR-EMERAUDE, qui porte le projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude) [ http://bio-scene.org/ode-emeraude ]

Des contacts commencent à être établis pour déployer la démarche à l'échelle de toute la Bretagne (projet en pouponnière [ http://bio-scene.org/region-bretagne ]

La diversification des usages de Bio-Scène ira de paire avec l'évolution technique de l'outil car chaque projet de partenariat sera un vecteur de développement de nouveaux modules et de nouvelles fonctionnalités, au bénéfice de tous les membres et partenaires.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Au départ, la mise en place du socle technique a été rendu possible grâce à un triptyque de mutualisation :

• les apports intellectuels de l’équipe Aye-Aye environnement (association loi 1901) qui œuvre depuis plus de 20 ans à la création d'outils et d'espace de médiation pour favoriser une appropriation coopérative des enjeux biodiversité et développement durable

• l'agence Solvere (sarl créée en 2006 dans la continuité d'Aye-Aye) qui est intervenue pour structurer la démarche, apporter une réalité concrète et des subsides au projet

• l'intervention de professionnels (ingénieurs du web, graphistes et ergonomes) qui ont pris en charge la mise en place du socle technique grâce à la mobilisation des premiers partenaires de Bio-Scène par Solvere.

L'environnement pédagogique désormais proposé par le réseau est positionné comme un outil de communication pédagogique original qui intéresse potentiellement soit des entreprises (ex sncf / 2008 http://sncf.bio-scene.org/ ), soit des collectivités territoriales et/ou des gestionnaires d'espaces qui veulent valoriser leur actions de gestion (ex : Smager / 2010-2012 http://bio-scene.org/node/32 • Siarnc / 2014 http://bio-scene.org/node/2411 • Projet de Parc naturel régional Rance - Côte d'Emeraude / 2015 http://bio-scene.org/node/304), soit des individus ou des associations qui oeuvrent sur un territoire et qui sont susceptibles de s'approprier l'outil pour le développer localement en lien avec l'équipe Bio-Scène (vocation des projets en "pouponnière").

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Le réseau Bio-Scène n'est pas un projet mercantile. Le point de départ a été de reposer sur les énergies individuelles qui sont légions et qui, malheureusement, n'ont guère de facilité à s'exprimer. C’est en s’appuyant sur des compétences plurielles (développement web, vulgarisation scientifique et pédagogie ludique, productions audiovisuelles et formation « expérientielle », animation de réseaux) que le principe de la balade virtuelle a pu émerger et se viabiliser.

Aujourd’hui, comme dans un écosystème, le réseau BIO-SCENE regroupe une équipe pluridisciplinaire (encore restreinte mais efficace) et des partenaires, faisant que chaque maillon est autonome, mais où, dans cette vision coopérative, « le tout permet un résultat innacessible à un seul » ; la coopération devient de fait un argument certes éco-logique mais aussi éco-nomique.

La structure technique proposée étant un système ouvert et coopératif (*), des économies substantielles sont rendues disponibles aux partenaires intéressés par l'outil pour privilégier le financement de contenus qualitatifs et la forme pédagogique à donner à chaque projet, plutôt que de tout mettre "sur la forme" (contenant) sans se préoccuper du "fond" (contenus éditorial).

Une partie du projet peut donc avoir comme vocation d'assurer la pérennité économique de la démarche et de générer un certain nombre de débouchés professionnels pour les membres-associés au réseau Bio-Scène. Ainsi, les fonds mobilisés seront ré-investis pour faire progresser à la fois le socle technique de la plateforme et les fonctionnalités proposées à chaque membre (partenaires et/ou contributeurs).

La seconde vocation, à partir du développement du réseau de contributeurs autorisera l'équipe Bio-Scène à travailler sur la composante de réseau social et de développer des actions d'appui à l'initiative, à l'insertion et à la formation professionnelle grâce aux modules spécialement développés dans l'environnement Bio-Scène pour répondre à ce besoin social.

________________________________________________________________________
(*) à titre de comparaison, un prestataire "concurrentiel" proposerait ce type de socle technique à un tarif marché pouvant avoisiner les 20.000 euros.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Développé dans les chapitres précédents

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer

Développé dans les chapitres précédents


Références

Communauté du projet

1 fan and 1 member

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.