PRODAS : programme de développement affectif et social

Programme québécois de prévention précoce qui vise à favoriser le bien-être et prévenir les violences en développant les compétences psychosociales.

Information

← Revenir aux informations
CA Canada

Voir les 3 localisations
Site internet Inconnue
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

Il agit de façon coordonnée sur 3 facteurs essentiels du développement humain : la conscience de soi, la réalisation de soi (et donc l’estime de soi) et l’interaction sociale. C’est un programme pédagogique qui permet un travail de long terme avec les enfants dès le plus jeune âge (4 ans) et tout au long de la scolarité.

Il a été testé et validé à grande échelle au Québec et a été adapté en France par le Planning Familial d'abord à Marseille puis à Montpellier.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Le PRODAS peut se définir comme une méthodologie éducative et préventive de développement de la personne, basée sur l’expression des ressentis. Il est conçu pour aider les jeunes à se comprendre et se respecter eux-mêmes pour ensuite comprendre et respecter les autres. Il vise à favoriser l’autonomisation et la responsabilisation des enfants.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Le PRODAS donne l’occasion – quelquefois unique – aux enfants d’apprendre à exprimer leurs sentiments, à mieux se connaître, mieux s’accepter les uns les autres, et favorise ainsi des attitudes constructives plutôt que destructives

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Il a été testé et validé à grande échelle au Québec et a été adapté en France par le Planning Familial.

Lancé en 2005, ce programme de développement affectif et social est lancé au Planning Familial de Marseille en partenariat avec les équipes CUCS et les Ateliers Santé Ville, et avec le soutien financier par exemple en 2007 de la ville de Marseille, de l’ASCE et du Conseil Régional PACA.

En 2009 le Planning Familial de l’Hérault s’est aussi engagé dans l’expérimentation d'un Prodas dans deux écoles primaires (écoles Rabelais et Delteil) à Montpellier.

Cette initiative – évaluée par l’Observatoire Régional de la Santé – est arrivée à terme et une restitution a eu lieu le 11 janvier 2012 donnant lieu au développement du programme dans d’autres établissements.

Au delà du travail en école primaire, le Planning de l’Hérault – après ajustement des thèmes et déroulement – a testé les interventions au collège Las Cazes à Montpellier et a noté l’intérêt que les adolescents portent à un espace d’échange et d’écoute animé par un enseignant. Cette expérience collégienne sera d’ailleurs développée en 2012-2013 à la cité scolaire Paul Valéry à Sète et dans au lycée Gaston Darboux à Nîmes.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Le PRODAS a été conçu au cours des années 80 par des enseignants et des chercheurs en psychopédagogie, psychologie clinique et sociale.

Il vise à développer et/ou améliorer la prise en compte des aspects socio-affectifs dans les apprentissages scolaires en favorisant une amélioration de l’estime de soi, de la confiance en soi des enfants ainsi que de leurs compétences relationnelles…

A travers différentes activités fondées sur la parole, l’expression de soi et de ses ressentis – à partir des facteurs du développement humain (conscience de soi, réalisation de soi, interactions sociales) – il s’agit d’apprendre à mieux se connaître, communiquer, gérer ses conflits sans violence, s’enrichir des réflexions et expériences des autres, s’affirmer, argumenter, s’exprimer en groupe etc.

L’école devient un lieu de socialisation qui tient compte du vécu personnel des enfants et des enseignants, en partant de leurs expériences pour les amener à échanger et réfléchir dans une perspective d’apprentissage et de lutte contre le mal-être et les violences.

Les enseignants et personnels de l’établissement en tirent un immense profit à tous les niveaux : avec la classe bénéficiaire du programme, mais aussi avec les autres enfants, puisqu’ils ont alors l’occasion – à travers une formation initiale, un accompagnement individualisé et des temps d’analyse de la pratique – de découvrir de nombreux outils pédagogiques et de travailler à leurs propres attitudes d’écoute et d’acceptation.

Ils notent ainsi des changements :
- dans l’ambiance de la classe et pendant les temps de récréation entre les enfants
- dans l’amélioration et/ou la facilitation des relations enfants/enseignants
- dans les apprentissages scolaires : notamment en ce qui concerne la maîtrise de la langue, l’apprentissage des mots de vocabulaire, l’expression orale, l’esprit critique, la capacité d’argumentation etc.

Les enfants eux-mêmes ont apprécié ce temps consacré au Prodas et y ont toujours participé de manière active et enthousiaste. Leurs retours montrent qu’ils ont compris et intégré les objectifs du programme : « c’est un temps où l’on parle des choses qui nous intéressent », « c’est quand même pas facile pour les enfants d’exprimer ce qu’ils sont sur le cœur »…

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Pour l'expérimentation sur Montpellier :
Ces expériences ont pu voir le jour grâce à la participation financière et logistique de plusieurs institutions ou collectivités : la ville de Montpellier, la Direction Département de la Jeunesse, des sports et de la Cohésion sociale, pour les écoles primaires, la Fondation de France, le rectorat (service formation continue), le Fond Inter-ministériel de prévention de la délinquance pour les collèges, le Conseil Régional pour la mise en œuvre prochaine à Nîmes.

A préciser que les conditions de mises en œuvre et le travail de fond que représente le programme imposent une implication quasi quotidienne pour les enseignants : préparation des séances, organisation dans l’établissement, animation, évaluation, participation à l’analyse de pratique etc.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

5 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.