MindLab

Premier laboratoire d'innovation inter-ministériel

Information

← Revenir aux informations
Slotsholmsgade 12 DK-1216 Copenhagen
DK Danemark
Site internet http://www.mind-lab.dk/en/about_mindlab
Maturité

En démarrage

A propos du projet Éditer

Le MindLab est un lab unique au monde dans la mesure où il relève d’une initiative inter-ministérielle lancée au Danemark qui réunit 3 Ministères : Le Ministère de l’Industrie, le Ministère de l’Éducation et le Ministère de l’emploi, auxquels viennent s’ajouter des collaborations avec le Ministère des Affaires Économiques et le Ministère de l’Intérieur.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

L’objectif de ce Mind Lab inter-ministériel est d’impliquer des citoyens et des entreprises en vue de faciliter l’innovation de service public.

Il met l’emphase sur le croisement d’expériences entre les fonctionnaires et décisionnaires des autorités de tutelle d’une part et les citoyens et entreprises directement concernés par les politiques publiques d’autre part.

Il s’agit en ce sens du premier Lab d’innovation G to B (Government to Business) et G to C (Government to Citizen) à l’échelle internationale. Les ministères de tutelle sont notamment intéressés par les thèmes liés à la facilitation de l’entrepreneuriat, au self-service numérique, l’éducation et au maintien de l’emploi.

Le Mind Lab est un lieu physique abrité par le Ministère de l’Industrie.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

La mission du MindLab est d’impliquer les citoyens et les entreprises dans le développement de nouvelles politiques publiques utiles pour les bénéficiaires.

Le Mind Lab a 5 objectifs stratégiques :
1. Innovation : Donner aux citoyens et aux entreprises une meilleure expérience utilisateur des services publics.
2. Efficacité : Assurer une meilleure utilisation des ressources publiques et des budgets afférents.
3. Culture : Transformer les cultures organisationnelles des ministères concernés afin de générer un réflexe de mobilisation des parties prenantes (bénéficiaires) dans l’élaboration des politiques publiques
4. Connaissance : Mettre en place des transferts d’expériences et créer des connaissances nouvelles en vue d’encourager l’innovation dans des contextes de partenariat public – privé.
5. Visibilité : Communiquer sur le travail réalisé par le MindLab et sur les retours d’expérience des ministères de tutelle.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Le potentiel de déploiement du MindLab est très significatif dans la mesure où tous les gouvernements recherchent aujourd'hui à mettre en place les conditions d'une politique d'innovation de service public et de meilleur service aux bénéficiaires (citoyens et entreprises).

L'expérience danoise pourrait aisément faire l'objet d'un transfert d'expérience auprès d'appareils gouvernementaux étrangers.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

La nécessité de proposer aux citoyens et aux entreprises une meilleure expérience utilisateurs du service public.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

L’équipe permanente du MindLab est constituée de 6 employés auxquels s’ajoutent :
- Des chefs de projets “prêtés” par les ministères pour des durées de 6 à 12 mois
- Des doctorants liés au secteur public spécialisés en implication des utilisateurs
- Des stagiaires et étudiants
Les coûts d'un tel dispositifs sont donc essentiellement liés aux charges salariales des emplois permanents. Le recours à des doctorants et à des stagiaires permet de réduire les frais fixes salariaux.

Le financement d'un tel dispositif est lié à une dotation publique des ministères concernés. Le partage du Lab entre 3 Ministères permet une mutualisation des charges fixes particulièrement attractive. Ce service partagé peut être étendu à d'autres Ministères ou Collectivités afin d'accroître la mutualisation des coûts.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

En effet, le Mindlab permet de donner l'opportunité aux instances publiques danoises d'enrichir leurs réflexions à travers le spectre du designer. Les méthodes de design semblent complémentaires aux compétences des élus et des gestionnaires administratifs. L'intelligence collective réside dans la manière dont la matière à réfléchir est collectée, c'est à dire, sur le terrain, à travers des observations passives et actives, des entretiens, des réunions mettant en friction les usagers avec les prestataires de service etc.
Cependant, l'intelligence collective doit exister au service du collectif et non au service du système politique en place. Le Mindlab dépend complètement du gouvernement, c'est une agence de design interne mandatée pour répondre à des missions. En France, la 27ème région, a le statut d'association et peut définir les briefs avec les pouvoirs publics, tout en ayant leurs mots à dire sur le fond de l'intervention. Inspirons nous et adaptons ?

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

2 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.