Les jardins de Cocagne

Exploitations maraîchères biologiques actives dans l'insertion par l’activité économique

Information

← Revenir aux informations
Pas de localisation connue, merci d'en ajouter une si vous connaissez l'emplacement de ce projet
Site internet http://www.reseaucocagne.asso.fr/charte.php
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

Les Jardins de Cocagne sont des exploitations maraîchères biologiques, actives dans le champs de l’insertion par l’activité économique. Ils ont généralement le statut d’associations loi 1901 sans but lucratif et existent principalement sous forme d’Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI).

Themes

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Les personnes recrutées dans les jardins de cocagne sont en parcours d’insertion. Ces personnes se trouvent en situation précaire : allocataires des minimas sociaux, personnes accueillies dans des structures d'accueil, sans revenus, sans domicile, chômeurs de longue durée, n'ayant jamais travaillé, etc.
Ils sont employés pour travailler sur les différents postes qu’offre un Jardin :
- préparation et cultures sous serres et "plein champ",
- préparation des paniers de légumes et livraison,
- entretien des locaux et du matériel,
- contacts avec les adhérents,
- secrétariat, gestion,
- postes créés par les activités complémentaires développées (marchés, vente de produits bio, magasins, animation enfants, chantiers environnement...),
- autres ...

Tout au long de leur contrat de travail au sein des Jardins de Cocagne, les jardiniers sont encadrés par une équipe de professionnels, maraîchers et travailleurs sociaux. Ils bénéficient d'un accompagnement socioprofessionnel.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

A l'international, le projet Equal dans lequel le Réseau Cocagne est engagé depuis 2005 a favorisé le développement de relations avec des organisations développant des actions d'insertion en s'appuyant sur des activités de production agricoles dans plusieurs pays de l'Union Européenne. Les principales relations de collaboration existent de façon régulière avec des partenaires italiens (création d'une structure agricole d'insertion pour handicapés). Des échanges de pratiques et des actions de conseil et d'assistance à l'implantation de structures de ce type sont en cours (en Belgique et en Espagne notamment).

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

L'adhésion à un jardin est l'acte par lequel l'adhérent affirme son partage du projet social porté par le jardin. Les adhérents de l'association souscrivent à une "part légumes".

Le prix de cette "part légumes" annuelle correspond au calendrier de culture construit en début de saison. Le prix de référence des légumes est calculé en fonction des variations saisonnières du marché bio, en tenant compte de l'environnement local.

Différentes formes de paniers existent : le panier part pour une famille, le panier demi-part pour une ou deux personnes. Les adhérents ne choisissent pas le contenu du panier mais une attention particulière est donnée à la diversité : en moyenne, les paniers sont composés de 5 à 6 légumes différents, nombre qui varie en fonction des saisons et peu aller jusqu'à 10 en période estivale. Tous les légumes sont de saison et certifiés biologiques.

Deux possibilités existent : les adhérents viennent chercher leur panier au jardin même, ou peuvent se rendre à un lieu de dépôt proche de leur domicile. La distribution du panier aux adhérents sur le site de production est privilégiée pour favoriser les rencontres entre adhérents et jardiniers, ce qui concourt à valoriser le travail des jardiniers. En venant au jardin et en voyant le travail des jardiniers, les adhérents peuvent ainsi mieux mesurer l'impact du projet social.

Parallèlement au financement de l'activité par la vente des produits maraîchers, les jardins de cocagne ont développé une politique exemplaire de partenariats avec des entreprises privées, qui participent au développement et au financement de la reconversion par l'insertion économique. Jean-Guy Henckel, fondateur des jardins de cocagne, est l'une des figures de l'économie sociale et solidaire. Il se distingue notamment par sa volonté d'associer les entreprises "classiques" à ses actions. Pour davantage de précisions, écouter l'émission de radio France Info en cliquant sur le lien suivant : http://www.franceinfo.fr/economie/des-entrepreneurs-qui-changent-le-monde/jean-guy-henckel-profiter-de-l-interet-des-entreprises-pour-les-questio

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

0 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.