Les fabriques du Ponant

Projet de Fablab mutualisé entre 2 structures associatives d'éducation populaire et un établissement d'enseignement supérieur de Brest.

Information

← Revenir aux informations
FR France
Site internet Inconnue
Maturité

En démarrage

A propos du projet Éditer

Les Fabriques du Ponant sont un consortium réunissant trois acteurs brestois s’engageant dans un projet de FabLab mutualisé :

- Telecom Bretagne : Ecole d’ingénieurs et centre de recherche international en sciences et technologies de l’information.
- La Maison du libre : Association de promotion et de formation sur les cultures libres de droits.
- Les petits débrouillards : association d’éducation populaire dans le domaine de la culture scientifique

Ce regroupement d’acteurs pourtant différents s’inscrit dans une logique de mutualisation de compétences où chaque partie prenante va apporter son savoir-faire et ses compétences autour d’un projet dont les objectifs sont :
- Economique avec l’accompagnement d’entreprises et de porteurs de projets souhaitant développer un projet.
- Créer un lieu d’échanges et de rencontres sur le numérique pour tout type d’acteurs
- Sensibiliser et éduquer jeunes et moins jeunes, entreprises traditionnelles ou non, à ces nouvelles pratiques

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Ce projet est axé sur des thèmes transverses :
- Créer et animer un réseau d’acteurs de la fabrication numérique et du DIY en Pays de Brest
- Identifier et mutualiser les ressources machines et compétences du territoire pour les porteurs de projets mais également pour les néophytes.
- Créer du lien entre les jeunes et les entreprises.
- Constituer et offrir des ressources au service des initiatives du territoire (Prêt de malle pédagogiques, accueil de groupe, formation…)
- Organiser et animer des formations professionnelles et des ateliers scolaires pour diffuser les notions du libre, des biens communs et de l’innovation technologique et sociale.
- Organiser un évènement public par an et un évènement porté par les jeunes.
- Participer à la dynamique (fabrication numérique » locale, régionale, national et international grâce au réseau BZHLab, Maker Faire Rome, Forum des usages coopératifs)

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Ce projet, si il possède bien des considérations et des potentialités économiques, veut également se positionner comme un « tiers lieu », carrefour de rencontres des acteurs du numérique et de ceux extérieurs à ce sujet.
En sensibilisant jeunes et scolaires sur les thématiques du numérique, la diffusion de ces connaissances pourra permettre de développer de nouveaux projets sur le territoire.
La mise en liens d’acteurs professionnels du secteur numérique ou non, offrira des perspectives de collaborations nouvelles.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Cette initiative est le résultat d’une mutualisation de moyens et de compétences entre des acteurs officiant dans des domaines différents mais complémentaires. Uns structure d’enseignement, une association d’éducation populaire et des acteurs de cultures libres de droit, en s’associant autour de ce projet, pourront nourrir ce dernier par leurs approches spécifiques.
L’initiative est donc déployable partout où des acteurs souhaitent mettre en commun leurs forces pour faire vivre un projet numérique de territoire

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Les premières réflexions ont débuté avec les Open Coffee brestois (rencontres informelles pour les acteurs du numérique à Brest) en 2010. Suite à ces rencontres, un réseau d’acteurs a émergé.
De son côté, les Petits Débrouillards, en organisant ses deux « Open Bidouille Camp » en novembre 2012 et avril 2013 a commencé à envisager la création d’un « Open Bidouille Camp permanent ».
Des réunions d’informations au sujet des FabLab et de la création numérique ont fait prendre conscience à ses acteurs que des projets de FabLab s’organisaient à Brest. 3 acteurs avaient déjà commencé leurs ateliers numériques (Petits Débrouillards, Maison du Libre et Telecom Bretagne). C’est en cherchant à unir ces différents projets que les Fabriques du Ponant ont vu le jour.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Le modèle économique est axé sur 2 grands axes :
- Le service aux entreprises : Une adhésion est fixée à 500€/an
- L’accès et la médiation au Grand Public (adhésions pour des particuliers à 50€ et entrée individuelle à 4€, activités scolaires à 1 000€ pour 160 heures de formation pédagogique…)
- Le mécénat d’entreprises (4 000€)
- La privatisation par an : 1 000€

Le conseil stratégique, regroupant CCI collectivités locales, entreprises et grandes écoles assurera le relais entre les entreprises du territoire pour les investir dans ce projt. Des relations avec la cantine numérique pour l’incubation de projets innovants est également pévu. Enfin, un accès gratuit aux entreprises lors de manifestations ponctuelles offrira une possibilité d’intégrer de nouvelles structures au projet.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

1 fan and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.