Le poulailler de Lofa.

Description en une ligne

Information

← Revenir aux informations
Pas de localisation connue, merci d'en ajouter une si vous connaissez l'emplacement de ce projet
Site internet Inconnue
Maturité

Concept

A propos du projet Éditer

Français actuellement au Liberia, nous souhaiterions débuter un élevage de poules pondeuses dans le comté de LOFA afin de pouvoir fournir chaque jour et à des prix relativement bas des œufs aux populations des villages alentours. Dans cette région autrefois ravagée par de violents conflits et où le chômage la faim et la malnutritions sont malheureusement toujours omniprésents, en particulier durant la saison des pluies, nous pensons que ce projet avicole trouve un certain intérêt a se développer.
Afin de réduire les coûts de production de cette source d'alimentation riche en protéine, nous envisageons de produire nous même une majeur partie de l'alimentation destinée a nos poules pondeuses. Nous pensons notamment à la culture du Manioc, de la pomme de terre, de la patate douce du mais du riz et enfin à la récupération de miettes de poissons séchés sur les marchés de la région. Nous envisageons de débuter un élevage de 500 à 2000 poules selon nos moyens. Et pourquoi pas d'avantage si le projet fonctionne.
Nous observons une réelle volonté de la part de la population de vouloir s'en sortir. De nombreuses fermes de café ainsi que de cacao voient le jours. De plus en plus de fermiers recommencent à travailler leurs terres et de nombreux commerces ré ouvrent. Cette région pauvre est donc en train de se développer et chacun semble vouloir y mettre du sien. C'est la raison pour laquelle nous sommes tant attachés a l’élaboration de ce projet.

Themes

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Il n'existe aucun poulailler dans la région où nous nous trouvons.
L'ensemble des œufs vendus dans le comté de lofa et les autres comtés alentours sont importés par bateaux à Monrovia , la capitale du Liberia. Ils sont ensuite transportés par camion à travers le pays pour être revendus a des prix excessifs.
Beaucoup de ces œufs sont vendus périmés ou cassés.
Seul une faible partie de la population a accès à cette nourriture.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

En développant ce projet, nous permettons à une large partie de la population d'avoir accès à une nourriture riche en protéine et ce à des prix très abordables. Nous souhaitons produire localement une majeur partie de l'alimentation de nos poules. Nous sommes donc amenés à travailler en étroite collaboration avec les agriculteurs de la région qui nous fourniront cette alimentation. Nous encourageons donc ces fermiers et agriculteurs a ne pas abandonner leur terres mais bien au contraire à les travailler et les valoriser.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Si ce projet s’avère être porteur, il est tout a fait possible d'agrandir le poulailler ou bien d'en ouvrir d'autres afin d’étendre notre rayon d'action. Nous pourrions envisager de fournir en œufs les comtés limitrophes à celui de LOFA et finalement fournir la capitale Monrovia. Egalement, il serait envisageable de nous diversifier en débutant une production de poulets de chairs, de canards et pourquoi pas un élevage de porc.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Notre passion pour l’Afrique, la nature sauvage, l'agronomie et l'aviculture sont à l'origine de ce projet.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Nous souhaitons vendre nos œufs aux particuliers, commerces et magasins alentours au poulailler.
Nous ciblons un rayon d'action d'une cinquantaine de kilomètre maximum.
Nous n'envisageons pas pour l'instant d'ouvrir un point de vente autre que le poulailler.
Notre produit est un bien de grande consommation avec des marges réduites. Nous souhaitons cibler la quasi totalité de la population alentour et fidéliser notre clientèle en vendant un produit bon marché et de très bonne qualité.
Un Français actuellement au Liberia, nous souhaiterions débuter un élevage de poules pondeuses dans le comté de LOFA afin de pouvoir fournir chaque jour et à des prix relativement bas des œufs aux populations des villages alentours. Dans cette région autrefois ravagée par de violents conflits et où le chômage la faim et la malnutritions sont malheureusement toujours omniprésents, en particulier durant la saison des pluies, nous pensons que ce projet avicole trouve un certain intérêt a se développer.
Afin de réduire les coûts de production de cette source d'alimentation riche en protéine, nous envisageons de produire nous même une majeur partie de l'alimentation destinée a nos poules pondeuses. Nous pensons notamment à la culture du Manioc, de la pomme de terre, de la patate douce du mais du riz et enfin à la récupération de miettes de poissons séchés sur les marchés de la région. Nous envisageons de débuter un élevage de 500 à 2000 poules selon nos moyens. Et pourquoi pas d'avantage si le projet fonctionne.
Nous observons une réelle volonté de la part de la population de vouloir s'en sortir. De nombreuses fermes de café ainsi que de cacao voient le jours. De plus en plus de fermiers recommencent à travailler leurs terres et de nombreux commerces ré ouvrent. Cette région pauvre est donc en train de se développer et chacun semble vouloir y mettre du sien. C'est la raison pour laquelle nous sommes tant attachés a l’élaboration de ce projet.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

0 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.