Le béton cellulaire

Matériau très écologique et durable

Information

← Revenir aux informations
MA Maroc
Site internet http://www.facebook.com/MS2D.Maroc
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

Le béton cellulaire est un matériau de construction destiné au gros œuvre. Fabriqué exclusivement à partir de matières premières naturelles, il résulte d'un savant dosage d'eau, de sable, de ciment, de poudre d'aluminium ou de pâte d'aluminium, et d'air.
Plus ancien qu'on ne le pense (sa création remonte à 1880 par le procédé de W. Michaelis ; puis en 1889 seconde invention concernant l'expansion des mortiers par E. Hoffmann ; enfin en 1924 le suédois Axel Eriksson en débute la production et la commercialisation), le béton cellulaire est couramment utilisé. On estime, à l'échelle européenne, que 500 000 maisons individuelles sont construites chaque année avec ce matériau.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Si le blanche. Une gamme complète constituée de blocs, linteaux, dalles de plancher et de toiture, carreaux pour cloisons permettent de construire une maison entièrement en béton cellulaire. La pose du matériau s’avère extrêmement rapide et facile à travailler 3 m2/heure pour un mur plein en épaisseur 20 cm grâce à un assemblage réalisé à l'aide d'un mortier-colle (pose dite « à joint mince »).

Sa densité est de l'ordre de 1 (1 bloc d'un litre pèse environ 1kg).

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Le béton cellulaire est un matériau très écologique et durable un matériau de gros œuvre. Il est constitué uniquement de matières premières naturelles lol: une combinaison intelligente d’eau, de sable, de ciment CPJ 45 et des millions de bulle d'air ,avec un processus de gonflement du mélange.
En hiver, le béton cellulaire ne laisse pas entrer le froid et évite à la chaleur de s’ échapper. En été, il tient la chaleur à l’extérieur et garantit un climat frais à l’intérieur. Cela s’appelle le confort thermique et le bien être.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Par sa tendreté, sa facilité de travail, son aspect à bulles.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Il est constitué uniquement de matières premières naturelles : une combinaison intelligente d’eau, de sable, de ciment CPJ 45 et des millions de bulle d air ,avec un processus de gonflement du mélange. La première commercialisation à eu lieu en 1924

Pour l’Europe, on estime à plus de 500.000 le nombre de maisons construites en béton cellullaire. A côté de ça, il est utilisé en grande partie pour la réalisation de bâtiments industriels et de murs coupe-feu. En Belgique, le béton cellulaire est présent sur le marché depuis 1953.Plus de risque d’isolants mal posés ce qui engendre des problèmes PEB : ponts thermiques, condensation, moisissures. Des bâtiments réalisés en béton cellulaire répondent aux normes PEB les plus strictes. Plus de soucis pour l’architecte et le maître d’ouvrage. Ils sont garantis d’un résultat permanent.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Composition des matières pour réaliser le béton cellulaire :
Environ 65 % de sable de quartz siliceux
Environ 20 % de ciment (cpj32,5)
Environ 15 % de chaux
Environ 0,05 % de pâte ou poudre d'alumin
Environ 1 % de gypse
De l'eau
Avec 1 m3 de matière première, on fabrique environ 5 m3 de produit fini, soit un bloc composé de 20 % de matière et 80 % d'air (valable pour un bloc en masse volumique de 400 kg/m³). 100 % des déchets avant autoclavage sont recyclés, et après autoclavage plus de 90 % sont remis dans le cycle de fabrication.


Ce mode de fabrication ne favorise pas le fonctionnement des usines en cycle fermé: elles rejettent des substances liquides ou solides susceptibles de polluer eaux ou sols, et les déchets issus de cette phase de production, très importants et totalement inertes, sont valorisés à 10 %. Dans l’atmosphère, le seul gaz libéré est de l'hélium.
La fabrication du béton cellulaire nécessite en outre énormément d’énergie, dont une partie se trouve, par ailleurs, recyclée pour chauffer les bureaux attenants aux sites de production et l’air nécessaire à ce processus peut également être régurgité.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

.

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer

.


Communauté du projet

1 fan and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Sa création remonte à 1880 par le procédé de W. Michaelis ; puis en 1889 seconde invention concernant l'expansion des mortiers par E. Hoffmann ; enfin en 1924 le suédois Axel Eriksson en débute la production et la commercialization.