Laboratoire de la transition démocratique

Après la démocratie directe des Grecs, la démocratie représentative des Lumières, Voici le temps d’une démocratie sociétale ?

Information

← Revenir aux informations
Lyon
FR France
Site internet http://www.transitiondemocratique.net/
Maturité

En démarrage

A propos du projet Éditer

Son ambition : partager et diffuser une image positive et attrayante de la démocratie, développer les pratiques démocratiques à la portée de tous et dans tous les milieux pour une société qui développe le pouvoir d’agir des citoyens. Donner de l’ampleur à cette transition, à ce bouillonnement !

Comment ? A partir des pratiques et des envies de chacun, acteur de terrain, citoyen intrigué, décideur …, croisons réflexions et expériences, pour mieux comprendre leur potentiel de transformation, trouver des formes créatives de médiatisation et partager au-delà des cercles de « pionniers ».

De nombreuses personnes, collectifs, organisations explorent des voies nouvelles pour décider et agir : une transition démocratique est en marche. Après la démocratie directe des Grecs, la démocratie représentative des Lumières, le temps d’une démocratie sociétale, une démocratie positive, une démocratie ouverte ... ?

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Le Laboratoire de la Transition Démocratique cherche à créer la possibilité d’alliances entre la société, les entreprises, les pouvoirs publics et les médias en s’appuyant sur le pouvoir d’agir des citoyens.

C'est un espace original de création collaborative pour donner à voir les expériences d'aujourd'hui, montrer ce que ces initiatives ont de commun, leur donner de la puissance, de la complexité, les mettre en scène dans des fictions renouvelées, au travers d’un récit à plusieurs voix.
Ce sont des rencontres « en vrai » et des contributions en ligne. Une implication de chacun « à la carte », avec une diversité de points de vue et d’apports.

C'est une initiative citoyenne : un espace ouvert à tous ceux qui ressentent le besoin de réfléchir sur l’évolution du modèle démocratique à partir de leur action.
C'est la mobilisation d'acteurs dans le cadre de groupes de recherche/action.
Et c'est aussi 2 évènements annuels pour un public élargi, cherchant un espace de réflexion, de débats et d'échange sur ce thème.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Le Laboratoire est un espace de réflexion partagée sur la question démocratique, l’opportunité d’une « recherche de plein air » :
- qui crée des liens par colportage entre les initiatives de celles et ceux déjà actifs sur le sujet,
- qui offre des temps pour élaborer d’autres manières de pratiquer et de dire la démocratie,
- qui s’invente pas à pas, sans point d’arrivée formaté à l’avance
- qui donne à voir ses avancées au fur et à mesure de leur progression

C'est l'occasion d'une prise de recul pour observer la multiplicité de ce qui se passe ici et là et prendre conscience de ce que ces expériences nous disent sur la transition qui est à l’œuvre et sur les conditions pour qu'elle émerge réellement à plus grande ampleur.
C'est la proposition d'une pensée critique, qui donne un sens, qui aide à comprendre ce à quoi on participe. Pour renforcer nos actions.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Le Laboratoire est conçu autour de trois saisons successives sur 3 ans :
- Saison 1 (2014-2015) L’imaginaire démocratique
Comment un nouvel imaginaire démocratique semble émerger d’initiatives prises pourtant dans des registres très variés et apparemment sans lien ? Quel récit est en train de s’écrire ? Peut-il permettre de reprendre goût à la démocratie ?

- Saison 2 (2015-2016) Pratiques, règles et « outils »
Qu’est ce qui s’expérimente de neuf en matière de règles et pratiques démocratiques ? Comment la « boîte à outils » de la démocratie s’en trouve fondamentalement renouvelée ?

- Saison 3 (2016-2017) Médias et démocratie
Comment internet et les usages qu’il permet changent le rapport entre médias et citoyens ? Comment les grands médias peuvent-ils être relais de ce nouvel imaginaire, de ces nouvelles pratiques démocratiques ?

Cette année a permis à un petit groupe à l'initiative de ce projet, de formaliser le projet et de rencontrer des partenaires potentiels. Ce tour d’horizons a permis d’identifier une quinzaine de personnes (représentantes de structures plus large ou simples individus) qui ont donné un accord de principe pour participer à l’aventure.

De nouveaux acteurs pourront être accueillis au cours de la saison et chaque année de nouveaux projets de recherche-action pourront voir le jour. Même s’il entend contribuer le temps de son existence à nourrir la « transition démocratique » en cours, le Laboratoire n’a pas vocation à s’institutionnaliser dans la durée. Néanmoins nous espérons qu’ils inspirent d’autres initiatives ici et ailleurs, maintenant et plus tard sur l’ensemble du territoire voire à l’international.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

L'intuition d'une personne, partagée par ceux qu'il a réuni autour de lui, que, dans une société en constante évolution, la question de la démocratie est centrale et que des évolutions sont en cours, là, maintenant.

Alors même qu’on parle de crise démocratique (abstention, défiance envers les élus, électorat flottant...), des voies multiples sont effectivement explorées pour revivifier le principe démocratique : un « impératif délibératif » s'impose dans l’action publique, une multitude d’initiatives citoyennes voient le jour (monnaies complémentaires, habitat partagé, circuits courts, consommation collaborative …) et de nouveaux modes de « vivre ensemble » s'expérimentent. Comment décrypter cela ? Comment se construire un point de vue à la fois singulier et pluriel ? Comment penser les conditions d’une alliance entre la société, les entreprises, les pouvoirs publics et les médias pour développer le pouvoir d’agir des citoyens et mettre en œuvre une nouvelle étape de l’aventure démocratique ?

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Au-delà d'un premier investissement du groupe de fondateurs, la recherche de financements s'organise autour de 3 axes : le financement participatif, les fondations et le mécénat d'entreprise (technologique, de compétences, en nature).

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

0 fans and 3 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.