Jardins sur les toits

Cultiver des fruits et des légumes dans des bacs à réserve d’eau

Information

← Revenir aux informations
CA Canada
Site internet http://www.lesjardins.ca/
Maturité

Mature

A propos du projet Éditer

Jardiner sur les toits de la ville constitue une façon originale et créative de récupérer les espaces inutilisés que sont les toits, les terrasses et les balcons pour développer de nouveaux espaces verts et productifs qui contribuent positivement à l’écologie urbaine. Dans cet esprit, le projet Des jardins sur les toits, partenariat innovateur entre un réseau de coopération internationale (Alternatives) et un organisme communautaire montréalais (Santropol Roulant), explore depuis 2003 de nouvelles façons d’interagir avec le cadre bâti, l’environnement urbain et le cycle alimentaire afin de rendre la ville plus verte et les communautés plus en santé.

La méthode culturale novatrice préconisée par Alternatives consiste à cultiver des fruits et des légumes dans des bacs à réserve d’eau. Cette technique simple et adaptée optimise la croissance des plantes potagères en assurant un apport constant en eau et en oxygène. Permettant de 3 à 5 jours d’autonomie en eau, les bacs servent aussi à capter l’eau de pluie. Mobile et adaptable, la culture en bac permet aussi de cultiver sur des sols contaminés. Aménagée sous forme de jardins collectifs et participatifs dans des lieux publics ou privés, ces nouveaux espaces verts communautaires s’inscrivent dans une volonté de proposer des modèles de production alimentaire simple, abordable, écologique et facilement transférable au Sud comme au Nord pour faire face à l’urbanisation croissante, la pollution et à l’appauvrissement des populations urbaines.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Jardins sur les toits a crée une façon radicalement nouvelle de faire du jardinage sans utilisation de terres en milieu urbain. Plutôt que des solutions techniques exportables, Alternatives propose des principes de base : récupération, recyclage, compostage, économies d’eau, facilité d’entretien et culture écologique. À travers des jardins démonstratifs communautaires d’utilité sociale installés sur des toits d’institutions, les participants contribuent à réduire la faim tout en apprenant des techniques qu’ils pourront appliquer chez eux, sur leur balcon ou leur toit.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Des jardins sur les toits est un projet immense et riche, tout à la fois à visée urbaine, humanitaire, sociale, agricole, environnementale et expérimentale. D'un point de vue social, l'activité agricole permet au Santropol roulant, organisme communautaire proposant un service de "popote roulante", de s'approvisionner en fruits et légumes frais qu'ils redistribuent ensuite, en particulier à des personnes à mobilité réduite. L'avantage de cette activité est également écologique, puisque la profusion de verdure permet d'absorber le CO2 émanant des véhicules motorisés, d'économiser 5% de la consommation électrique dû à la climatisation d'un bâtiment ou encore de réduire la température ambiante de la ville.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Des jardins sur les toits ont inspirés de nombreuses initiatives au Québec, au Canada et dans le monde. Ce qui est intéressant est la portée qu’a les Jardins sur les toits sur les pays en développement. Les jardins proposés par Alternative possèdent un potentiel énorme partout au monde. Elles peuvent être adaptées de façon à devenir une source de revenus pour les personnes qui habitent des villes où l’eau, la terre et les ressources sont limitées.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

6 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.