Internet pour tous à 1 € à Kérédern - Brest

Une offre d'accès à Internet mutualisée et accompagnée en habitat social

Information

← Revenir aux informations
Rue André Messager 29200 Brest
FR France
Site internet http://www.a-brest.net/
Maturité

Mature

A propos du projet Éditer

1. Descriptif


Le projet associe à une offre d’accès à Internet à très faible coût (accès à Internet à 2Mb/s) pour 1€ par mois par logement, un accompagnement en proximité des habitants :

• dans l’installation du matériel, à domicile
• des ateliers sur internet et le multimédia à l’espace multimédia du quartier
• l’équipement d’ordinateur recyclé à moindre coût
• les conseils juridiques pour les contrats avec les opérateurs la possibilité de valider des compétences numériques de base

Le projet expérimenté sur Kérourien à Brest (596 logements) en 2010 a été validé par un vote positif des locataires sur ce quartier. Le coût additionnel (1€/mois/logement) a été intégré aux charges locatives

Keredern (1053 logements) est le second quartier d'habitat social à bénéficier de cette offre sur Brest depuis février 2012. A partir de ce quartier, les étapes et préalables au déploiement de l’offre et du dispositif d’accompagnement ont été dressés :


2. Méthode

Préalables à l’action :

Convention entre le bailleur et le fournisseur de l’offre tripleplay définissant les conditions du service (notamment le coût du service d’accès à Internet)
Partenariat opérationnel entre la collectivité ou les collectivités, le bailleur et le fournisseur d’accès
Au niveau de la collectivité, un budget permettant de subventionner l’accompagnement par les partenaires du quartier (20.000 euros par an pour Brest).


Les étapes du projet :

• Réunion des partenaires du quartier :

Cette rencontre réunit les associations du quartier intéressées par le projet, l’adjoint de quartier, les représentants des locataires, le bailleur, la collectivité, le fournisseur d’accès…

Elle a pour objectifs :
o De présenter les grandes lignes du projet : offre, accompagnement, étapes
o D’échanger sur le rôle de chacun dans le projet
o De mettre en place un calendrier prévisionnel
o De présenter les supports d’information qui seront diffusés


Information des habitants avant le vote des locataires :

• Réunion publique sur le quartier

C’est la première action d’information.

Cette rencontre est importante car il s’agit de présenter aux habitants le projet. C’est un temps d’information, d’explication, d’échanges et de débats où les habitants peuvent poser directement leurs questions et obtenir des réponses du bailleur, de la collectivité ou du fournisseur d’accès. Des habitants d’autres quartiers, déjà équipés, sont invités à témoigner de leur expérience (sur demande des associations de locataires).

Les 1€ par an et par logement s’inscrivant comme une charge locative complémentaire au service antenne, ce sont les locataires qui se prononcent sur la mise en place du service. Ce choix se fait via un vote organisé par le bailleur en lien avec les représentants des locataires (CSF, CLCV…)

Avant ce scrutin, les partenaires du projet organisent l’information des habitants.
Cette information passe par différents vecteurs et actions en fonction de la singularité du quartier :

. Courrier du bailleur aux habitants
. Flyer (via les boites aux lettres, remis à la sortie de l’école, dans la rue…)
. Livrets explicatifs (sur l’offre collective, le fonctionnement, l’accompagnement des habitants dans leurs usages, le vote, le calendrier du projet)
. Affiche dans les halls d’immeubles
. Permanence de l’animatrice du projet sur le quartier…
. Informations données par les associations auprès de leur public…

Cette période d’information est prévue sur un mois.

Le vote des locataires :

Le bailleur organise le vote des locataires (1 voix par logement). Le vote se déroule sur une semaine. Si le service est adopté à la majorité, la mise en œuvre est programmée.


Mise en œuvre de l’offre :

. Deux demi-journées de lancement à 1 semaine ou 15 jours d’intervalle. Elles permettent aux habitants :
o De contracter l’offre et de retirer leur modem
o De commander ou retirer leur matériel informatique auprès de l’association (PC à 70 euros maximum)
o D’échanger avec les représentants des locataires qui réalisent l’accompagnement juridique des personnes sur les contrats

. Un accompagnement des personnes tout au long de l’année pour :

• installer leur matériel (à domicile dans certains cas)
• découvrir les usages d’internet et du multimédia : ateliers, permanences, échanges
• gérer toute question relative à l’abonnement : permanence des associations, lien avec l’animatrice du projet sur le quartier



3. Quartier de Kérédern : éléments de bilan
au 21 octobre 212

101 contrats Sun (offre à 1€) ont été signés en 6 mois (soit 10% du nombre total de logements) – Sur Kérourien 77 contrats avaient été signés sur les 596 logements du quartier, soit 13 % mais sur une période plus longue.
Il y a par ailleurs 291 abonnés individuels à Numéricable sur le quartier.
Accompagnement des habitants à l’installation et aux usages multimédia
Selon le bilan réalisé par Henriane Le Gouill, animatrice multimédia au centre social
L’accompagnement des habitants dans l’appropriation des usages de l’internet et du multimédia est assuré par le centre social de Keredern et les animateurs multimédia.
• Les bénéficiaires des actions
Les bénéficiaires de cet accompagnement sont en majorité des femmes, bon nombre d’entre elles ont plus de 60 ans. Sur l’ensemble des personnes accompagnées, la grande majorité ne disposait pas de connaissances informatiques.
• Ateliers d’initiation : les participants n’ont pas ou peu de connaissances en informatique… Une demande d’acquérir les compétences de base
50 personnes participent aux ateliers d’initiation à l’informatique et Internet (au 30/09/2012) : découverte de l’ordinateur (premiers pas, clavier, souris, explorateur), navigation Internet, e-mail, messagerie instantanée........
• Des permanences « questions-réponses », 10 participants chaque semaine
• Les interventions à domicile : 20 interventions
• Les « cafés du Net » :
Les « cafés du Net » sont proposés par le centre social et l’association des petits débrouillards.
Ce rendez-vous thématique est proposé aux habitants 2 fois par mois pour discuter sur les usages du numérique : achats en ligne, utilisation des réseaux sociaux, retrouver ses émissions télé et radio sur internet.
• Faire le lien avec les partenaires concernant les questions de connexion/d’abonnement
45 foyers équipés en ordinateurs
Selon le bilan réalisé par Matthieu Harel, Recyclerie Le Boulon, Culture et Liberté
60 personnes se sont renseignées sur la mise à disposition d’un ordinateur reconditionné dans le cadre du projet. 45 foyers ont été équipés et 6 sont en attente.

L’accompagnement juridique de la CLCV

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

L’offre d’accès mutualisée à faible coût accompagné permet un accès à Internet à domicile aux familles aux revenus modestes.


Pour des personnes qui souvent n’ont pas déjà d’usages, l’accompagnement est essentiel.


Cet accompagnement est réalisé à différents niveaux tant matériel (installation au domicile) que dans la découverte des usages, les conseils pour ne pas prendre n’importe quel abonnement, l’équipement en ordinateur recyclé ou l’acquisition de compétences.


Les premiers éléments d’évaluation témoignent de la satisfaction des habitants de pouvoir être aidés à leur domicile pour brancher les équipements, mettre en route la connexion et découvrir les premiers usages.


La réussite de ce projet est liée à une forte implication des acteurs du quartier : espace multimédia, centre social de Kerourien, habitants, association de locataires CSF, de l’opérateur du réseau câblé, de la communauté urbaine et de la ville de Brest, du bailleur social (Brest métropole Habitat).


La coopération organisée entre acteurs a favorisé un dialogue permanent avec les habitants et la réussite de ce projet. Il a permis de toucher environ 12% de nouvelles personnes et aujourd’hui le taux de connexion dans ce quartier prioritaire de la politique de la ville est supérieur à la moyenne régionale.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

L’accompagnement à domicile est un nouveau mode d’intervention des animateurs multimédia.
Il permet des contacts et l’acheminement des personnes vers l’acquisition de compétences numériques, validées par une certification.

La coopération des acteurs, les liens de confiance qui se tissent entre acteurs sont un atout pour le développement du vivre ensemble dans le quartier.
Au delà de la connexion, la validation de compétences numériques est un facteur de reconquête de l’estime de soi, favorise un usage actif des outils du web, et constitue un appui pour le retour vers l’emploi.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Le déploiement à l'échelle de la ville de Brest se poursuit par quartier.

Ce projet est transférable a tout autre territoire ouvert à des pratiques coopératives autour du multimédia et qui ferait le choix d’une mise en place d’une offre mutualisée, d’un accompagnement de proximité des habitants.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

2 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.