Heol: monnaie solidaire du pays de Brest

un outil de sensibilisation vres une consommation locale et respectueuse de l'environnement

Information

← Revenir aux informations
Pays de Brest, Brest, France
FR France
Site internet http://www.heol.infini.fr/
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

L'Heol est une monnaie papier (5 billets – 1, 2, 5, 10, 20) adossé à l'euro (1 Heol = 1 euro).

L’Heol a pour objectif d’orienter les achats vers des consommations locales plus respectueuses des personnes et de l’environnement. L’Heol est donc un outil de sensibilisation à un autre mode de consommation auprès des particuliers mais aussi auprès des structures qui, une fois les Heol encaissés, devront se tourner vers des fournisseurs locaux acceptant la monnaie locale.

Pour répondre à ces objectifs, l’Heol a trois spécificités :

Locale : Elle ne peut circuler que dans le pays de Brest. Toutes les structures qui acceptent les paiements en Heol ont leur siège social sur ce territoire.
Complémentaire : L'objectif n'est pas de remplacer l'euro mais bien de créer une monnaie qui s’ajouterait comme option pour orienter les échanges. L’appoint et le rendu de monnaie peuvent se faire en euro.
Fondante : L’Heol perd de sa valeur au fil du temps. Pratiquement, tous les ans l’Heol perd 2%. Si vous avez des billets dans votre porte-monnaie à la date de la fonte vous devrez acheter une vignette au prix de 2% de la valeur du billet, que vous collerez au dos du billet pour ainsi continuer à l’utiliser.
Le principe de la fonte contraint l’Heol à une seule fonction ; être un outil d’échange et maintient la monnaie en circulation dans son cercle restreint de commerces locaux.
Il ne sert à rien d’épargner l’Heol, il faut le dépenser car sinon il perd de sa valeur. Plus l’Heol circule plus il créé de la richesse sur le territoire.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Les objectifs du pôles de développement de l'économie sociale et solidaire sont la structuration du réseau des acteurs, la promotion de l'ESS et le renforcement de ce secteur sur le territoire.

La mise en place d'une monnaie locale répond de manière complémentaire et globale à ces trois objectifs :
• Créer un réseau d'acteurs se reconnaissant dans une charte et favoriser les échanges entres ces acteurs,
• Promouvoir auprès des particuliers une autre consommation basée sur des valeurs et les informer sur les achats éthiques et responsables possibles localement,
• Permettre à des structures de l'ESS de communiquer et d'augmenter leur chiffre d'affaire
...

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Le projet Heol a pour premier objectif de construire sur le territoire du pays de Brest un réseau associant l’ensemble de la population : citoyens responsables, structures, élus, partenaires financiers…
Ce réseau permettra, en parallèle du soutien des politiques publiques et des actions des acteurs privés, d’accroitre les échanges locaux et de favoriser les liens entre les personnes, les projets et productions locaux et respectueux de l'environnement et des êtres humains.
Enfin, il assurera un rôle d’éducation populaire en permettant à la population de mieux comprendre les rôles de la monnaie, en particulier ceux d’une monnaie locale.
...

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

le projet Heol a pour vocation de rester un projet local porté par les citoyens. Actuellement son territoire d'action est le pays de Brest, il sera peut être opportun de s’interroger sur un possible élargissement du territoire (Finistère Nord par exemple).
La charte qui définit les valeurs du projet Heol cible particulièrement certains acteurs économiques du territoire. pour autant son déploiement pourrait être conséquent si l'ensemble des acteurs privés et publics du territoire se l'appropriait.
De 30 structures acceptant les Heol nous sommes passés à 73 structures mais afin d'assurer la pérennité du projet il nous faudrait être plus proche des 150 structures et 1000 utilisateurs particuliers.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Depuis 1970, le Fond monétaire international a identifié plus de 124 « crises bancaires systémiques ». La diminution des taux d’intérêt, la nationalisation des créances problématiques… sont quelques unes des réponses conventionnelles qui traitent « les symptômes et non les causes systémiques de la crise actuelle » (B. Lietaer). La contagion rapide de la crise financière à l’ensemble de l’économie produit déjà et va continuer de produire de nombreux dégâts sociaux et environnentaux.

L’introduction des monnaies spécifiquement créées pour augmenter la disponibilité de moyens d’échange plutôt que de maintenir un monopole d’une monnaie unique représente une réponse structurelle. Il ne s’agit pas de remplacer la monnaie européenne mais de créer une monnaie qui s’ajouterait comme option pour permettre des échanges qui autrement n’auraient pas lieu.

En parallèle aux éléments de réflexion connus, en mai 2009, lors du Colloque politique publique et Economie sociale et solidaire (ESS), organisé par Brest Métropole Océane, un atelier proposait un temps d'information sur les monnaies locales.

Suite à cet atelier, des structures de l'ESS se sont réunies pour réfléchir à la mise en place d'une expérimentation locale.

L'objectif de la mise en place et de l'utilisation d'une monnaie complémentaire est d'œuvrer, localement, à la construction d'une économie complémentaire concrète et performante, favorisant une alternative à une société génératrice d'exclusions, de désordres écologiques, économiques et sociaux.
La monnaie complémentaire a pour objet de favoriser les liens entre les personnes, les projets et productions locaux et respectueux de l'environnement et des êtres humains, en somme, elle a pour objectif de promouvoir la mise en œuvre des valeurs de l'économie sociale et solidaire.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Le projet Heol a pu démarrer grâce au soutien de différents partenaires: Brest métropôle océane, La Région Bretagne, L'association la Nef, le crédit mutuel de Bretagne.
Dans sa phase de gestion le projet Heol génère des produits (cotisation, fonte, taxe de reconversion) qui ne permettent pas encore un autofinancement total (cout de communication, gestion...)
Par contre il est important de souligner que sa gestion est en partie assurée par des bénévoles; le projet Heol est bien une démarche citoyenne et qui doit être portée aussi bénévolement. Cependant un temps salarié semble aujourd'hui indispensable pour assurer le développement du projet.
Nous sommes donc actuellement en réflexion sur le modèle économique à terme.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

2 fans and 2 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.