Fresques murales rive droite

Des fresques peintes pour donner une image nouvelle et moderne du quartier

Information

← Revenir aux informations
Rue Anatole France, rive droite, Brest
FR France
Site internet http://www.wiki-brest.net/index.php/Parcours_de_fresques_rive_droite
Maturité

Mature

A propos du projet Éditer

Depuis 2000, la direction habitat de la ville de Brest investit la rive droite de Brest avec un projet de mise en couleur des quartiers.

La ville souhaite montrer l’exemple avec un programme de réalisation de fresques murales. Le projet articulé autour de la rue Anatole France, long corridor avec deux zones de polarités, vise à valoriser le quartier, ne pas le mettre à l’écart des nouveaux aménagements (tramway) en travaillant en concertation avec les habitants.

A ce jour, 7 fresques ont été réalisées sous forme de parcours. il devrait en comporter à l’avenir une dizaine.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

La ville a fait appel à la Scop lyonnaise Cité Création. Il est en charge de l’animation, de la coordination et de la réalisation de l’opération. cité création développe le projet en privilégiant l’investissement de la population dans le processus de réalisation des fresques. Les habitants doivent s’approprier ces fresques !

La concertation a rendu le projet possible.

La réalisation d’une fresque est assurée par :

- la commission de concertation : ce sont les habitants, les associations, des personnes ressources qui vont définir le cahier des charges. Elle propose des thèmes, des contenus...

- un groupe d’experts : bibliothèques, services culturels pour nourrir les contenus.

- un groupe de pilotage constitué des élus et partenaires. Il écoute les avis de la commission et prend les décisions. Il a toujours pris en compte les avis des habitants.

La prise de décision est partagée et toutes les propositions et décisions prises par ces instances se fait en totale transparence et connaissance de cause.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Les habitants sont fortement impliqués et au final satisfaits par les résultats obtenus. Les fresques deviennent un objet qui crée du lien social, du lien entre les habitants et leur quartier.

Elles sont également des lieux d’expression populaire. C’est l’identité d’un quartier, un quartier peu valorisé, qui est affichée sur le mur. Identité au sein de la ville et aussi vis-à-vis de l’extérieur puisque un projet de tourisme urbain en découle (plaquette pour découvrir le parcours). C’est une façon pour les habitants de parler de leur quartier à l’extérieur.

Cité création réalise l’assistance à la maitrise d’ouvrage, la direction artistique, l’animation et la réalisation de la fresque. Ils vont coordonner une équipe de peintre. Dans un souci de solidarité et de formation, la ville a demandé que pour chaque projet, soient présents un jeune en insertion et un jeune peintre en stage/formation.

Peindre une fresque n’est pas une simple mise en peinture d’un mur ! C’est un projet de développement social concerté de quartier.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Les moyens mis en oeuvre et l’investissement des personnes est important. Beaucoup d’énergie est déployée par les services, le prestataire et les habitants. Ici c’est le service Habitat de la ville qui coordonne le projet.

Le projet s’inscrit aussi dans une ville au fort potentiel artistique, notamment autour des graph.

Pour chaque projet, la ville souhaite qu’il y ait 50 % de participation financière des partenaires privés et publics.

Le projet doit rester cohérent et avoir du sens dans le contexte de la ville, du quartier, etc. Ce n’est pas seulement de la décoration.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Ce projet a été initié en 2000 dans le quartier des Quatre Moulins.

Le projet de départ mené par la direction Habitat de la ville était de mettre en couleur, d’apporter de la coloration à ce quartier par la réalisation de ravalements de façades. Pour cela, il fallait motiver les propriétaires privés, ce qui n’était pas toujours aisé.

Pour impulser une dynamique, la ville a souhaité montrer l’exemple en investissant le quartier par ce projet de fresques murales. La première a été réalisée en 2004.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Ce projet est mis en œuvre avec le soutien de la Caisse des Dépôts, le Conseil Général du Finistère dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, la Région Bretagne, DCN/S, ERDF, Crédit Mutuel de Bretagne, le Crédit Agricole et le COBATY Brest Iroise.


Références

Communauté du projet

1 fan and 1 member

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.