Electrobac

Électrobac propose une solution durable et écologique à la récupération du matériel électronique désuet.

Information

← Revenir aux informations
Montréal
CA Canada
Site internet http://www.electrobac.com/
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

MISSION

La mission d’Électrobac est d’offrir à tous les Québécois une manière simple et accessible de se départir de leurs déchets électroniques, et ce, pour le bien de notre planète.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

« Et quel est l’avantage d’Électrobac par rapport aux programmes de récupération informels présents dans les bureaux? "Tout d’abord tout le monde ne travaille pas dans un bureau, il faut rejoindre le grand public. Puis, nous offrons aux clients la certitude que le matériel sera traité par des entreprises certifiées: les études démontrent que les gens préfèrent souvent jeter leurs appareils à la poubelle par peur du vol de données, Électrobac assure l’utilisateur que les données seront toutes effacées. Chaînon manquant entre les récupérateurs et les centres de traitement, nous offrons la garantie d’une gestion responsable des petits déchets électroniques." En effet, la PME ne fournit pas que le bac, elle s'assure que son contenu soit dirigé vers des entreprises certifiées par l’Association pour le recyclage des produits électroniques du Québec (ARPE) pour être recyclé, récupéré, remis à neuf et que les composantes jetables soit éliminées selon des normes environnementales établies. »

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

La PME compte maintenent 5 employés, a installé 35 bacs dans la région de Montréal et explique avoir détourné 33 000 appareils électroniques des dépotoirs. On retrouve par exemple les bacs à la Maison du développement durable, à HEC, à travers le campus de l’Université de Montréal et des sites d’Espace pour la vie, ainsi que dans les bureaux de certaines grandes entreprises et dans un supermarché.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

« Le projet est né alors que Philip Bénard était étudiant en comptabilité à HEC-Montréal. "J’étais choqué de voir à quel point l’on retrouvait de ces déchets électroniques dans les poubelles normales de l’université." Philip Bénard a ainsi proposé son projet de récupération à Pierre Batellier, responsable du développement durable à HEC. "L’école nous a encouragés dans la phase pilote du projet qui a duré une année et, au moment d’évaluer notre performance, nous avions récupéré 1500 livres de déchets électroniques – la plupart auraient pris le chemin des dépotoirs. Pour nous c’était une première mesure de succès." »

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

1 fan and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.