Eclairage autonome dans les villages du Centre-Est du Burkina Faso

Système d’éclairage à courant continu à partir d’une lampe LED type solaire

Information

← Revenir aux informations
BF Burkina Faso
Site internet http://www.soltys.fr/
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

L’accès à l’énergie électrique (éclairage) est une préoccupation centrale dans beaucoup de localités et des décideurs des pays en voie de développement. Pouvoir disposer de l’éclairage surtout la nuit en zone rurale prolonge la journée et rend la vie agréable et confortable. Cependant, électrifier quelques concessions d’un village par des lignes électriques n’est pas une chose évidente compte tenu de la structure dispersée de l’habitat et des coûts exorbitants des systèmes de production électrique.
Une des grandes possibilités qui s’offre à ces localités situées en dehors des zones électrifiées pour avoir ne serait que la lumière est l’éclairage autonome. Pendant longtemps, cet éclairage autonome dans ces villages était basé sur la lampe à pétrole avec les conséquences néfastes (fumée et les risques d’incendie élevé) de ce produit surtout sur la santé des utilisateurs. Une autre opportunité est en train d’être vulgarisée par l’ONG Tin Tua/Agence Locale de Réalisation du Programme National des Plates Formes Multifonctionnelles en partenariat avec le projet Fonds de Développement Local dans les provinces du Kourittenga, du Koulpélogo et de la Kompienga (PFDL/3K), Oxfam Québec et de l’entreprise Burkina Energie et Technologie Appropriée (BETA). Cette dernière structure est partenaire avec la Fondation Energie pour le Monde (Fondem) et a mobilisé une forte subvention avec cette fondation dans cette initiative.
Ce projet dénommé « 108 » ambitionne de placer 108 lampes LED dans les ménages et les services sociaux sous la gestion des groupements bénéficiaires des villages de Béka et de Boto. Chaque village a reçu 54 lampes LED et des panneaux solaires pour faciliter la recharge.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Le système d’éclairage à courant continu à partir d’une lampe LED type solaire permet aux ménages de pouvoir bénéficier de la lumière sans pour être raccordé au réseau électrique. En effet, s’éclairer directement à partir d’une centrale de production électrique peut être hors de la portée des ménages ruraux. Avec la lampe LED, cela est possible et après épuisement, ladite lampe est rechargée à partir des panneaux solaires et/ou à la plate forme multifonctionnelle qui est doté d’une table de charges de téléphones portables et de batteries. Aussi, ce système d’éclairage à courant continu (lampe portable de type Elixo) permet aux habitants de tout un village de remplacer leurs lampes à pétrole par des lampes solaires.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

L’éclairage autonome des concessions rurales à partir des lampes LED permet aux ménages d’avoir un meilleur éclairage et ne constitue pas de source de pollution contrairement à la lampe à pétrole. De plus, cette dernière peut être source de brûlure et même d’incendie. L’investissement pour acquérir une lampe LED revient à moins de 2 ans plus bénéfiques financièrement à son utilisateur que la lampe à pétrole.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

L’éclairage autonome dans les villages de Boto et de Béka est un projet monté dans le cadre du déploiement des plates formes multifonctionnelles au Burkina Faso en partenariat avec le PFDL/3K, Oxfam Québec et l’entreprise BETA. Après cette expérience, tous les 300 autres villages de la région de l’Est et du Centre-Est du Burkina Faso déjà bénéficiaires actuellement d’entreprises PTFM pourraient bénéficier cette initiative. Mieux, les autres localités bénéficiaires des 11 autres régions du Burkina pourraient également en bénéficier. De plus, l’entreprise BETA en partenariat avec la FONDEM vulgarise cette initiative dans d’autres villages du Burkina Faso.
Le projet des plates formes multifonctionnelles étant sous régional aussi, il n’est pas exclu que les autres pays membres de ce réseau vulgarise cette innovation.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

L’accès à l’énergie électrique (éclairage) est l’une des raisons pour lesquelles les villages se confient à la plate forme. Pourtant électrifier tout un village à partir des lignes électriques n’est une chose évidente, vu les coûts que cela entraîne. Ainsi pour palier un temps soit peu à ce problème, nous avons pensé qu’un système d’éclairage autonome pourrait permettre d’atteindre ce résultat à moindre coût donc accessible à la plus part des villageois.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

BETA en partenariat avec la Cellule d’Appui Conseil de l’ONG Tin Tua fait l’installation du système de recharge et dote les bénéficiaires des lampes LED avec les piles rechargeables de haute définition. Le système fonctionne simplement comme tout autre système d’éclairage. L'installation est simple à réaliser techniquement, modulable en fonction du nombre d'habitants et évolutive dans le temps. Le panneau solaire peut permettre aussi de recharger les téléphones portables. Pour la mise à disposition des lampes aux populations, une redevance mensuelle (1 000/mois) ou un forfait annuel sera appliqué aux utilisateurs de manière à financer les équipements et la gestion. Pour la recharge, les clients peuvent opter pour un forfait mensuel ou un paiement à la recharge.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

1 fan and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Le Projet Fonds de Développement Local dans les provinces du Koulpélogo, du Kourittenga et du Kompiemga (PFDL/3K)
Oxfam Québec/Burkina Faso
Burkina Equipement et Technologie Appropriée (BETA)