Collectif de Keredern des Reporters Solidaires Actifs

Groupe d’hommes bénéficiaires du RSA unis par une démarche citoyenne et européenne

Information

← Revenir aux informations
Quartier de Keredern, Brest
FR France
Site internet http://ckrsa.wordpress.com/
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

Le Collectif de Keredern des Reporters Solidaires Actifs est un groupe d’hommes vivant sur le quartier de Keredern, se réunissant chaque semaine autour de questions liées à l’insertion sociale et professionnelle. Ils accueillent fréquemment des professionnels d’horizons divers pour mieux comprendre leur environnement. Ensemble ils réalisent des projets et se (re)lancent dans la recherche d’emploi.

Le collectif a construit ensemble le programme pour la première année et grâce aux outils apportés par les professionnels, les compétences et passions de chacun, ils ont alimenté les nouveaux projets du groupe.

Dès le démarrage de l’action, les participants ont souhaité apporter une dimension diversifiée à leur démarche, les idées de Reportage, de recherche d’informations, de solidarité, de soutien, la volonté d’actions, d’activités ont émergé.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

CKRSA est une association pour lutter contre l'isolement des gens dans les cités. Elle permet de faire bouger les habitants qui ont souvent de gros problèmes personnels, psychologiques, matériels... Cela les aide également à trouver les bons interlocuteurs pour résoudre leurs difficultés.
C'est une association de partage de temps, de temps et encore de temps et aussi des connaissances de chacun. C'est presque un centre social pour expliquer comment trouver un stage, de l'argent pour passer le permis de conduire et notamment auprès de jeunes en difficulté. D'ailleurs 3 personnes ont récemment retrouvé du travail.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

C'est une association qui fonctionne beaucoup par le bouche à oreille pour rencontrer les gens. Les rencontres, actions, projets tirent les gens vers le haut, valorisent les personnes. Le voyage à Plymouth a été un révélateur, les gens sont sortis de leur quartier, certains pour la première fois de leur vie ! Depuis ils sont motivés pour mener d'autres actions.
Témoignage de Gilles Barreau, président : "je n'aurais jamais imaginé avant cette aventure de devenir un jour président d'une association. Ces trois dernières années ont changé ma vie ! J'ai plein d'idées, de projets. par exemple de continuer à créer du lien dans le quartier mais aussi avec les autres quartiers. En organisant par exemple des rencontres inter-quartiers !"

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Ce projet a commencé doucement. Les membres ont d'abord trouvé un objet commun partagé pour constituer ensuite le noyau dur du groupe, du projet. il y avait cinq personnes au début, toutes du quartier qui ont eu besoin d'un accompagnement notamment technique sur le montage et la vie d'une association.
Ensuite "il faut des gens qui mettent le pied à l'étrier pour faire fuser les idées" selon Gilles Barreau !

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Au départ, c'était un groupe d'homme tous au RSA (d'où le clin d'oeil dans le nom de l'association) habitant dans le quartier de Keredern et qui se sentaient seuls. Le point de départ, c'est une de ces personnes qui a invité tout le monde un jour pour une partie de pêche !
De là est né l'envie de faire des activités ensemble, de se retrouver et donc de se regrouper. Une association s'est vite imposée pour permettre d'échanger des idées, des envies de projets et trouver des financements. Elle est née en 2009.

Et rapidement le groupe s'est demandé comment c'est la vie ailleurs pour celles et ceux qui vivent dans les mêmes conditions, en prenant comme exemple les villes jumelées avec Brest et plus particulièrement Plymouth en Angleterre. Et est née l'idée d'organiser un voyage d'étude là-bas avec des habitants du quartier.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Le projet fonctionne avant tout sur les bonnes volontés, les envies partagées et le bénévolat. Pour participer, il suffit d'apporter ... du temps !

L'association organise des activités : fêtes de quartier, vente de muguet, etc. pour récolter des fonds.
il y a aussi un fort partenariat avec le centre social de Keredern qui prête des locaux.


Communauté du projet

0 fans and 1 member

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.