CENT : Village du futur

Saint-Julien-en-Saint-Alban : un hameau transformé en smart village

Information

← Revenir aux informations
Saint-Julien en Saint-Alban
FR France
Site internet Inconnue
Maturité

Concept

A propos du projet Éditer

Un petit village d'Ardèche en France - Saint-Julien en Saint-Alban (1195 habitants) - a été choisi par le groupe francilien d'ingénierie du bâtiment Oger International et la société de droit irlandais Summtico pour être le prototype d'un projet commun destiné à révolutionner notre quotidien : le développement de centres européens de nouvelles technologies (CENT).

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Le concept des CENT est particulièrement novateur : l’objectif est de créer ex-nihilo, dans un environnement préservé, un village paysager d’architecture médiévale pour héberger des activités du xxie siècle liées aux technologies de l’information et de la communication : un centre de recherche d’un genre nouveau, mêlant entreprises high-tech et logements pour les chercheurs, le personnel et leur famille, prêts à vivre dans un décor d’autrefois avec le confort (ultra)moderne d’aujourd’hui.
Ce pôle d’activités sera organisé autour d’un central de services apportant un haut niveau de logistique, dans un univers quotidien sans voiture.
A Saint-Julien en Saint-Alba, un décor médiéval, des habitations tout confort et des aménagements spécifiques destinés à accueillir un minimum de 60 entreprises, soit à terme près de 1000 nouveaux emplois.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Il s'agit de regrouper des entreprises et l'hébergement de leurs salariés dans un même pôle rural ou péri-urbain. Un village est ainsi rénové et entièrement réaménagé afin d'abriter un cluster de nouvelles technologies destiné aux jeunes diplômés originaires de la région qui souhaitent une alternative à la délocalisation dans les grandes métropoles françaises.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Le premier projet de CENT ne fait pas l'unanimité : parmi les opposants, il y a les associations écologiques qui militent pour préserver un cadre de vie agréable et un développement durable dans la vallée de l’Ouvèze et s’interrogent sur l’idée de développer ce projet loin de toute université, de centre de recherche ou de grande ville.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

La Société SUMMITCO LTD (Cork, Irlande) a développé un programme de pôle technologique nouvelle génération à vocation de chaîne internationale en réseaux dénommé CENT (Centre Européen de Nouvelles Technologies).

Le programme du CENT repose sur les Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC). Les NTIC rassemblent un ensemble de ressources pour traiter l'information et particulièrement les ordinateurs, programmes et réseaux nécessaires pour la convertir, la stocker, la gérer, la transmettre… La mondialisation des techniques de l'information et de la communication permet d'accéder depuis n'importe quel point du globe, 24 heures sur 24, à un ensemble de données. C'est pourquoi, l'implantation géographique des sociétés de l'information et de la communication est totalement libre et déconnectée d'un site géographique dicté par les marchés.

Ces entreprises peuvent donc rechercher une implantation apportant aux chercheurs et aux personnels qui y travaillent, ainsi qu'à leur famille, des conditions de vie exceptionnelles.

Les conditions de qualité de vie ne se limitent pas à l'environnement (climat, paysage, qualité architecturale, espaces naturels, qualité d'air…), mais sont également apportées par l'offre d'équipements que pourront trouver sur place les futurs habitants, et notamment «l'offre de la ville sans ses inconvénients».

C'est donc un ensemble d'activités, de logements, de structures d'accueil, de commerces, d'équipements complémentaires de santé (remise en forme) qui seront rassemblés au sein d'un village CENT, apportant ainsi vie et animation au village et équipements porteurs d'un développement pour la commune et la vallée.

Il s’agit enfin d’une vitrine pour les productions et activités locales, source de valorisation et de débouchés pour les habitants d'un territoire.

Dans le cas particulier du projet de Saint-Julien en Saint-Alban, le CENT inclut un programme touristique pour satisfaire d'une part, à une faisabilité économique et financière, et d'autre part, à un critère d'excellence en matière de conservation et de valorisation du patrimoine naturel, agricole et culturel ardéchois, condition exigée par le label « Pôle d'Excellence Rurale » obtenu en 2006 pour l’aménagement du premier pôle d’accueil des entreprises.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Ce village traditionnel est le fruit d’un partenariat de développement public/privé, porté par la CCPRV (Communauté de communes Privas-Rhône et Vallées) et la société irlandaise Summitco Ltd., initiateur- concepteur du projet européen Cent.
Les premiers travaux devraient débuter au 2ème semestre 2013 et durer environ cinq ans. Le coût total de l'opération, financée à 98 % par le privé, est estimé à 400 millions d'euros.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

0 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.