Au Comptoir Numérique

Tiers lieu au service des citoyens et de son territoire

Information

← Revenir aux informations
7 place maréchal foch 42000 Saint-Etienne Rhone-Alpes France
FR France
Site internet http://www.comptoir-numerique.fr/
Maturité

Mature

A propos du projet Éditer

Le Comptoir Numérique est ce que l’on appelle un « Tiers-lieu ».

Il rassemble les fonctions :
- d'un Espace Public Numérique (Epn), lieu d'accompagnement du public à l'utilisation des Technologies de l'information et de la Communication
- d'un pôle de ressources pour les acteurs publics de la Loire
- d'un espace de coworking.

Ce « Tiers-lieu » (entre la maison et le bureau) accueille le grand public et des associations ou des groupes. Il est "un lieu au service d'autres lieux" (structure d’appui, pôle ressources…), permettant l'accès au numérique pour tous.

C'est aussi un espace de travail d'un nouveau genre conciliant le social et l'économique. Un 3ème lieu entre le travail et le domicile pour les télétravailleurs et travailleurs indépendants de tous horizons confondus (journalistes, graphistes, développeurs, consultants, coachs, traducteurs). En bref, les nomades des temps modernes et toutes personnes pouvant travailler à distance!

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Le Comptoir Numérique est un lieu atypique et innovant de par le fait qu'il œuvre à assembler des compétences et des valeurs qui trop souvent s'opposent ou s'ignorent, comme l’Économie Sociale et Solidaire, le Développement Durable et les Technologies de l'information et de la Communication.

Par les compétences en son sein, il propose un accès aux usages numériques qui s'adresse à tous les publics, qu'ils soient novices ou experts. L'une des forces de ce tiers-lieu est de pouvoir réunir en son cœur des acteurs de secteurs très différents, associations, entreprises, coopérative (scop), indépendants, ONG, collectivités et universités ou porteurs de projets, la liste est longue et non exhaustive.

Au Comptoir Numérique nous incitons au partage à tout les niveaux, en commençant par la connaissance.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Notre volonté est de favoriser le partage de connaissances, avant même la mutualisation des biens matériels qui est aussi l'un des bénéfices évident.

Le Comptoir Numérique avec son espace de coworking apporte un espace de travail convivial favorisant l'échange et le partage d'expérience, mais pas uniquement...

Son mode de fonctionnement va à l'encontre du schéma individualiste auquel nous avons été habitué depuis des décennies, dans lequel il fallait absolument protéger ses données et projets afin de les valoriser. Ici, pas question de hiérarchie pyramidale, tout le monde est encouragé à participer activement aux activités, débats et prises de décisions.

La réalisation de projets y est facilité grâce aux liens sociaux professionnels, cercles de confiance, réciprocité et intérêts communs que permet de faire émerger un tel lieu.

Le travail à distance "coworking", ne serait pas possible sans les technologies de l’information et de la communication qui permettent à tout un chacun de rester en contact avec son service et ses collègues en étant près de son domicile et en adaptant son temps de travail. Les télétravailleurs, voient leur stress réduit, moins de temps passé dans les transports et plus de temps pour des projets ou activités personnelles.

Sortir de son environnement habituel de travail, ne serait-ce que ponctuellement peut également donner un regain de liberté et d'autonomie. Le changement d'environnement et les nouvelles rencontres sociaux-professionnelles viennent enrichir la créativité et booster l'enthousiasme pour porter à bien ses projets.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Tout au long de son élaboration et jusqu'à la phase finale de ce projet un livre blanc est produit afin de donner le "Code Source" du Tiers-Lieu, pour faciliter la mise en place et l'adaptation de projets similaires sur des territoires locaux ou éloignés.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Les Espaces Publics Numériques crées depuis peut-être 15 ans par le gouvernement commençaient à s'essouffler: d'avantage de monde à internet chez soi, voir même avec soi (smartphones). Mais la fracture numérique s'est déplacée et diffusée avec l'abondance de nouveaux services: même les personnes qui ont commencé l'informatique professionnellement dans les années 90 à l'époque du html peuvent parfois se sentir larguées devant le web 2.0 à l'heure où on annonce le web 3.0. En plus des gens qui n'ont pas accès à internet ou pas au même débit, s'ajoutent ceux qui n'en maitrisent pas les nouveaux usages,
chacun à son prè carré numérique limité aux services qu'il sait utiliser. Le Comptoir Numérique ( http://www.comptoir-numerique.fr ) est un lieu d'échange et d'apprentissage mutuel sur ces problématiques et avec quelques valeurs ajoutées (développement durable, innovations sociales, etc.)
c'est un pôle ressource pour tous les Espaces Publiques Numériques de la Loire qui sont prêts à franchir le pas: l'animateur multimédia devient médiateur numérique et ne transmet plus verticalement une "expertise", il fait pratiquer et connecte ces pratiques à des projets réels: l'EPN n'est plus seulement le lieu de pansement social où les déshérités peuvent venir lire leurs mails, il devient un hub ou usagers curieux, amateurs, freelance, entreprises, séniors, demandeurs d'emploi, collectivités, associations, ont tous quelque chose à venir chercher.

L'aspect professionnel est notamment mis en œuvre grâce à la pratique du Coworking,
une nouvelle forme de télétravail plus conviviale et participative:
Les freelance et télétravailleurs peuvent venir développer leurs propres projets ou proposer leurs compétences sur ceux des autres.

Soutenu par plusieurs acteurs publics et privés, le Comptoir Numérique a été inauguré le 29 novembre 2010 à l’occasion de la Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne, durant laquelle était organisée une conférence sur le thème « Territoires en Transitions à l’ère du numérique.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Une société coopérative pivot, OpenScop assure la gestion administrative et financière du lieu.
Une association loi 1901, Zoomacom anime le lieu par des formations, souvent contributions de ses adhérents.
Openscop adhère à Zoomacom et Zoomacom siège au Conseil d'administration d'Openscop.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

14 fans and 7 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

  • Movilab

    Movilab

    Dispositif d'incubateurs de modes de vie durables "in vivo", libre / open. MoviLab, car il s'agit de mettre en place un dispositif d'incubateurs de modes de vie durables in vivo, en proximité des gens, dans les territoires. Il s'agit d'une recherche ingénierique ("do it, fix it"), avec le prototypage et la preuve de concept des modèles, l'identification d'axes de politique territoriale et industrielle pour en accompagner le passage à l'échelle.

Conseil Général Loire
Saint-Etienne Métropole
Europe
Région Rhône-Alpes
DDCS
Grand Roanne Agglomération
ville de St-Etienne
OpenScop
Crédit Coopératif
Loire Active
WWF France
RDAC(Réseau Départemental des Acteurs de la Cyberloire)
Ratice Loire
Coraia (coordination régionale de l'internet accompagné)
Formavia
CRéATIF
Numélink
Cie Numerique
Streaming Video
Nearbee
BureauWiki