Agriculture urbaine (auto-financée)

Solution durable à l'implantation et au financement de l'agriculture en milieu urbain

Information

← Revenir aux informations
8213 rue Saint-André, Montréal, QC, H2P 1Y4 514.618.0240
CA Canada
Site internet http://www.atelierbarda.com/
Maturité

En démarrage

A propos du projet Éditer

25 000 montréalais, il y a moins d’un an, ont forcé la tenue d’une consultation publique sur l’agriculture urbaine. Le sujet est d’actualité et en phase avec une prise de conscience mondiale : développement durable et consommation locale.

Le concours de réaménagement du quartier Latin proposé par la Ville de Montréal fut l’occasion d’aller plus loin qu’une réorganisation des voies de circulation mais plutôt de se poser la question: quel visage souhaite prendre Montréal au cours des prochaines années ?

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Ce projet, loin d’être utopique, s’inscrit dans la vision que beaucoup de montréalais ont de leur ville. Oser un tel projet au coeur du quartier des spectacles, permettrait à Montréal de se positionner, encore une fois, comme une ville avant-gardiste, développant sa propre expertise et devenant un leader mondial des nouveaux usages urbains.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Le premier constat établi est la prolifération de stationnements de surface, implantés de façon anarchique dans chaque vide du tissu urbain. Cette pollution visuelle dessert l’image du quartier. C’est pourquoi nous proposons la création
de stationnements souterrains permettant, au regard du nombre d'événements proposés dans le quartier, un achalandage constant et un revenu non négligeable pour la ville.

Les sommes perçues sont réinvesties en surface, créant des espaces publics et soutenant la vie de quartier. De multiples activités, estivales comme hivernales, pourraient soutenir la vie du quartier et les nombreux festivals.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

L’an dernier, la ville de Montréal a perdu une vingtaine de milliers de ses habitants au profit d’autres villes. Si l’on en croît l’exode des jeunes familles pour la banlieue, c’est donc dire que le paradigme de la maison individuelle est toujours
attrayante.

La ville, par définition, nécessite l’installation d’une forme de compromis social. Ainsi, nous proposons de tirer profit du regroupement volontaire d’individus en collectivités pour améliorer les aspects fondamentaux de leur vie; nourriture, transports, habitat, travail, jardinage, consommation…

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

De grands axes de circulation automobile, en bordure du quartier, autoriseraient la piétonisation de certaines rues et l’élargissement des pistes cyclables de plus en plus achalandées. Le parc de la bibliothèque serait le lieu idéal pour l’implantation d’un marché public, de jardins potagers communautaires et l’expérimentation sur l’élevage d’animaux, à petite échelle.

Nous suggérons de démolir l’ancienne gare d’autocar et de la remplacer par une maison de la culture : un lieu de rassemblement associatif pour les habitants du Quartier Latin. L’espace vacant, entre cette future institution et l’îlot voyageur, accueillerait une place gourmande, un rassemblement de « cantines mobiles » proposant une gastronomie locale.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Il va sans dire que l’ajout de ces espaces à valeur ajoutée (jardins, coursives vertes, espaces de jeu, bureaux…) ne doivent pas faire exploser les prix. C’est pourquoi, l’implantation de ces lieux de vie en plein centre du Quartier latin et des spectacles permet l’implantation de stationnements souterrains, générant les profits servant à réduire les coûts d’achat des habitations. Finalement, nous croyons que la ville doit être pensée et façonnée par ses habitants, dans un souci de développement durable et que de cette façon les familles retrouveront le plaisir de vivre au cour de leur métropole.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

2 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

www.atelierbarda.com
www.fabienlasserre.com