parlement-des-solutions

Groupe Parlement des solutions : Et si l'entreprise avait les solutions ?
Langue parlée : Français
889 membres Voir tous

Lancement du débat en ligne : "et si l'entreprise avait les solutions ?"

2

Bonjour,

Et si l'entreprise avait des solutions ? Pour préparer le Parlement des solutions les 5 et 6 novembre, nous vous proposons un exercice d'intelligence collective avec 800 entrepreneurs francophones dans le monde, organisé par les Entrepreneurs d'Avenir et Imagination for People. Chaque vendredi pendant quelques semaines vous recevrez une synthèse complétée avec les idées émises.

Et vous, quelles idées vous semble manquer ? quelles nouvelles solutions vous inspirent celles déjà identifiées ? Apportez vos idées en répondant à ce mail simplement en une ou deux lignes. Vous ne recevrez pas plus de 5 ou 6 mails de synthèse à raison de un par semaine. Mais si vous souhaitez ne plus recevoir ces mails, vous pouvez quitter le débat à tout instant.

Cette première synthèse a été préparée à partir de premières réactions sur Facebook, LinkedIn, LinkedIn de l'Institut des futur souhaitables, et lors d'une consultation de plusieurs entrepreneurs d'avenir cet été (les nombres sont ceux des ateliers du parlement des solutions). Ne lire que les parties en gras vous permet d'avoir rapidement une première vision d'ensemble.

Bien cordialement

Jacques Huybrechts & Jean-Michel Cornu

  • Vers une production responsable et rentable ?

    • Comment faire converger les intérêts économiques, humains et environnementaux (Philippe Beon)
      • Comment (re)venir à un monde où l'éthique soit reconnue (Yves Garenne)
        • faire comprendre la différence entre un patron et un entrepreneur détenant et manageant sa propre entreprise (Sébastien Ravut)
        • les entreprises sont-elles prêtes à renoncer et remédier à l'obsolescence programmée ? (Marie-Marthe Darmet)
        • généraliser le soutien à l'agro-foresterie comme moyen de restaurer les écosystèmes (Alexis Kryceve)
        • être un acteur positif au sein de son ecosystème économique et être un acteur du changement souhaité (Pierre-Yves Levy)
      • Des modèles économiques qui intègrent la performance sociétale pour générer plus de performance économique avec le social et sociétal (Hervé de Belloy, Armand Caliazzo)
        • systèmes d'échange, de rémunération et de motivation (Maud Louvrier-Clerc, Christophe Cesetti)
      • Les labels et certifications : comment s'y retrouver (Olivier Boutin)
    • de nouveaux modes de production
      • Cradle to Cradle : une conception qui prend en compte la santé et l'environnement et où la notion de déchet n'existe pas [7]
      • La production locale nécessite un changement de paradigme [5]
      • Valoriser les cultures paysannes et le monde paysan (Marie-Marthe Darmet)
    • évaluer le retour sur investissement des mesures extrafinancières : sociales et environnementales (économie positive) [6]

      • mesurer et traduire en performance l'impact social et sociétal de son activité et de son implantation dans le territoire (Louise Swisteck)
      • la RSE comme vecteur de performance financière. Il y a une corrélation entre les performances financières et RSE : étude "nos valeurs ont une valeur", groupe Adecco (Olivier Caronne)

      • intégrer l'ambition sociale dans le modèle économique est créateur de valeur économique, de valeur stratégique de marque (Laurence Méhaignerie)

  • Le capital humain de l'entreprise
    • L'entrepreneur
      • quelles compétences ? Quelles valeurs ? [3]
      • comment multiplier le nombre d'entrepreneurs engagés par 10 en 5 ans [13/14]
    • Les salariés
      • gouvernance : ressources humaines, formation, protection sociale, rémunération... (Haute Qualité Sociale) [2]
      • intergénérationnel + diversité + disponibilité = performance globale (Christophe Plassard)
        • diversité : la différence enrichi le corps social, mais faut savoir l'oublier pour gérer la promotion individuelle [4]
      • le mécénat de compétences : l'encourager et le développer (Hubert Sallé)
      • libérer ses salariés : les rendre heureux et moteur de la performance (Isaac Getz)
        • réinventer des espaces de liberté dans l'entreprise, pour produire de la valeur partagée (Frédéric Lippi)
    • Nouvelles pratiques
      • réveiller le leadership du bas de la pyramide jusqu'au dirigeant [11]
      • Rendre l'entreprise participative comme un outil d'intelligence collective (Bérangère Martinel, Katia Bradtke)
        • Créativité, sérendipité, subsidiarité, lâcher prise... (Jacques Grizeaud et Katia Bradtke)
        • Bienveillance, assertivité, indulgence et surtout transparence (Christophe Cesetti)
      • Une communication responsable (Olivier Boutin)
        • transformer l'acte de communication en un levier d'utilité sociale créateur de valeur pour la marque (Nicolas Beretti)
  • Au-delà de l'entreprise
    • Changement des modes de consommation, de transport et de vie [8]
      • favoriser l'émergence des énergies renouvelables (cf débat national) [1]
      • création et partage équitable des nouvelles richesses
        • Se regrouper à l'échelle d'un territoire pour financer le développement d'une action d'inclusion sociale envers les plus démunis (Denis Castin)
    • Rôles des politiques gouvernementales et des grands groupes [12]
      • comment encourager l'entrepreneuriat ? (Véronique Olivier Dubouchet)
        • accompagnement des projets RSE intraentrepreneurs (programme FRED du Crédit Agricole), politique du temps Google (Sébastien Ravut)
      • Comment révolutionner l'image des entreprises dans un pays ? (Mylène Netange, Sébastien Ravut)
    • Partenariat avec les collectivités
      • oser un partenariat avec la collectivité pour mener à bien un projet sociétal innovant (Thierry Vincent)

Pour vous désabonner, il vous suffit d'envoyer un message à parlement-des-solutions-unsubscribe@lists.imaginationforpeople.org @ParlementDesSolutions

postée 2013-09-13 12:50:25 +0200

par JeanMichelCornu

Flag of France

France

9 suiveurs

S'abonner au flux RSS

Commentaire

Je suis d'accord avec Nicolas, car il y a un autre problème qui n'est pasévoqué comment résoudre le problème du chômage : en encourageantl'entrepreunariat : le coworking et le travail en indépendant ? Commentdonner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur demain ?

Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire

Beaucoup de belles idées ici. L'une d'elle, initiée par le fondateur du parti pirate en Suède, m'a semblé intéressante ici au regard de la problématique de l'augmentation par 10 du nombre d'entrepreneurs en 5 ans. Ce monsieur préconise de supprimer toutes les aides et de créer à la place un revenu minimum garanti, une sorte de revenu universel permettant à tous de savoir que quels que soient les risques pris, ils pourront toujours avoir de quoi se loger (même petitement), se nourrir, se vêtir et se connecter à Internet afin de pouvoir se relancer.

Son idée est que ce type de revenus peut diminuer énormément l'aversion au risque de tous les entrepreneurs potentiels, et donc favoriser activement l'augmentation de leur nombre...qu'en pensez-vous?

Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire

Pour résoudre le chômage en France, il conviendrait d'abord de comptabiliser TOUS les doubles-emplois qui sont aussi nombreux que nombre ACTUEL de chômeurs !! Une honte, mais hélas vérifiable ! Combien de "retraités" de l'Armée ou police occupent des postes qui leurs sont réservés ? Qu'ont-ils comme diplômes pour occuper ces postes; sont-ils supérieurs aux diplômes des sortants d'écoles ? Pourquoi AUCUN gouvernement n'a encore touché à ces "privilégiés" qui sont à la base de TANT de maux ?

Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire

Bonjour,
Je me permets une contribution (peut être à coté): Partenariat avec les collectivités: Sensibilisation et formation des collectivités aux SIEG (cf guide en pièce jointe), pour une alternative à la commande public ou pour intégrer la notion d'intérêt général dans la commande public.
Cordialement,
Noa SOUDEEADESS

Guide_SIEG_SGAE_Premier_ministre.20130827-1346.pdf

Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire

Bonjour, je dirais : encourager le télétravail et redonner sa place à l'humain dans la société en favorisant l'émergence de tiers-lieux, lieux de travail mais aussi lieux de vie et d'échange, où privé et professionnel peuvent s'articuler plus harmonieusement. Lieux de créativité, d'innovation mêlant valeur ajoutée économique à une véritable valeur ajoutée sociétale en valorisant les bénéfices de la libre collaboration. Lieu favorisant le bien-être, la montée en confiance personnelle et envers l'autre, la montée en compétences, l'autonomisation et la responsabilisation du travailleur et du citoyen => Tiers-Lieux OpenSource

Camille Giordani-Caffet (LBMG Worklabs)

Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire

Bonsoir à tous.
Si j'ai bien compris, il faut décrire en 2 lignes une idée sur le sujet
Voici mes 2 lignes, mais j'avoue que c'est un défi bien ardu:
- aujourd'hui, les liquidités manquent pour d'une part financer les projets des associations ou petites entreprises, d'autre part permettre à chacun de démarrer une petite activité,-la cause: elle serait longue à expliquer mais voici le lien sur le livret d'Armand Tardella qui explique très bien le problème https://esscentraliens.atlassian.net/wiki/x/A4CO-la solution: redonner à la monnaie sa fonction d'origine, c'est à dire une solution superbe pour différer le troc et permettre d'évaluer la valeur des biens et services que nous nous échangeons tous, tous les jours, en diffusant une monnaie qui permet de prêter à taux nul et de prélever les comptes positifs. C'est un renversement du système actuel, dans lequel nous nous débattons tous.

Bonne réception!

Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire
Comment révolutionner l'image des entreprises dans un pays ? (Mylène Netange, Sébastien Ravut)
-> en faisant témoigner les entrepreneurs d'avenir

comment multiplier le nombre d'entrepreneurs engagés par 10 en 5 ans [13/14]
-> en constituant un groupe d'ambassadeur (>8% de la population concernée)
-> en montrant des innovations sociales inspirantes
Philippe Garcin
Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire

Comment favoriser l'émergence d'entreprises qui allient une activité économique rentable et une restauration de l'environnement & lien social fort ? Comment allier la vision d'un entrepreneur/fondateur et les compétences multiples nécessaires au lancement, à la croissance, puis au maintien du projet d'entreprise ?
Est-ce que l'instauration d'un revenu de base à l'échelle européenne pourrait favoriser l'émergence de nouveaux entrepreneurs ?
Albert de Pétigny PS : belle initiative ! bravo !

Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire

Bonjour,

2 éléments de contribution au débat pour le parlement des solutions :

L'entreprise : avec une nouvelle chaine de création de la valeur, de production, d'organisation du travail, de management j'entrevois l'entreprise de demain comme un des éléments déterminants dans la mise en place de nouveaux modèles de développement et le changement de paradigme. Il n'est pas facile de dessiner ses contours comme il est complexe de comprendre jusqu’où vont nous entrainer les évolutions majeures que nous connaissons depuis une vingtaine d'années avec l'émergence de la société de l'information, de la communications et des connaissances.
Je suis néanmoins convaincu que l'entreprise new age sera le cadre d'un nouveau rapport au travail, aux relations humaines, à la nature, dans une redéfinition lente mais irrémédiable de la notion d'économie, qui ne pourra plus rester cantonnée à la sphère professionnelle, financière, publique, mondiale..mais impactera de plus en plus l'environnement proche de chaque individu.

Economie : nous connaissons déjà l'émergence de nouvelles formes d'économie, contributive, de la fonctionnalité, collaborative, circulaire...Sur ce dernier aspect, je pense que le concept d'écosystème territorial créatif et inclusif à de beaux jours devant lui. Seul bémol, l'organisation des territoires français et le fameux "millefeuille" qui ne facilite pas l'interaction des acteurs et l'élaboration de projets coopératifs s'appuyant sur toute la richesse immatérielle de ces territoires. Il pourrait être un des facteurs expliquant notre 24ème rang international dans l'innovation, alors que nous disposons de richesses humaines singulières nourri par un brassage culturel historique et des flux migratoires à l'intérieur de notre pays.
Cette économie des territoires est insuffisamment prise en compte pour entrainer l'ensemble du pays dans la recherche de solutions combinant économie, social, environnement et éthique.
Sur ce dernier point, je pense que la notion de Biens Communs va également s'inviter d'ici quelques mois ou quelques années dans le débat public, comment pourrait il en être autrement si l'on considère ne serait ce que la finitude des ressources disponibles sur la planète ?

Bien à vous
A bientôt de vous lire

 

Frédéric BISE
Chef de projet
1, avenue de la gare - Le Rovalparc allée B
26 958 VALENCE cedex 9
Tél standard : 04 75 83 50 58
Mob : 06 80 57 75 94
www.pole-numerique.fr

Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire

Bonjour,Voici ma contribution à la discussion :
- Favoriser l'innovation sociétale autant que l'innovation technologique
- Mettre l'éco-citoyenneté et le collectif au coeur de l'innovation sociétale
- Développer les échanges entre entrepreneurs sur le sens que nous donnons à l'innovation.
- Se servir de la prospective pour décrypter les tendances et mouvements qui sont à l'oeuvre, pour faire des choix éclairés, développer une vision partagée du monde que nous voulons construire
- L'automatisation va toucher tous les emplois, du secteur productif aux services, et pas seulement les moins qualifiés. Sans renoncer à la technologie, quel rôle peuvent jouer les entreprises pour éviter cette dégradation de l'emploi ? Quelles sont les bonnes pratiques ? Sont-elles suffisantes ?
- Production responsable et rentable. Les démarches qualité ne sont pas réservées aux grandes entreprises. La démarche qualité est le moyen pour l'entreprise de partager avec ses collaborateurs son projet de développement, sa conception de la relation client et de mettre en place des règles de management équitables et transparentes
- Changement des modes de consommation
- Développer des dispositifs socio-techniques qui donnent aux citoyens la compétence et les moyens de participer activement à la transition écologique
- Mettre en place à l'échelle des territoires une gouvernance technique partagée, par exemple sur la transition énergétique / relancer les conférences du consensus

Caroline AlazardInnovation
Marquer comme 'contenu abusif' supprimer
Commentaire

Connexion pour répondre