Foire aux Questions Imagination for People v1.0

Historique

1. Imagination for People c’est quoi ?

1.1 Qu’est-ce qu’Imagination for People ?

1.2 Que fait Imagination for People ?

1.3 Quel est l’esprit d’Imagination for People ?

1.4 Faut-il que je m’inscrive ? est-ce que c’est payant ?

1.5 J’ai une question mais la réponse ne se trouve pas dans cette FAQ ?

 

2. Le catalogue des projets innovants

2.1 Je cherche à découvrir différents projets stimulants dans un domaine, comment je fais ?

2.2 Comment inscrire un projet dans le catalogue ?

2.3 J’ai vu un projet que je connais dont je pourrais compléter la fiche, comment je fais ?

2.4 J’ai vu dans le catalogue un projet auquel je participe, comment mentionner mon implication ?

2.5 J’ai vu un projet dans une langue et j’aimerais le traduire dans une autre, comment puis-je faire ?

2.6 Je voudrais recopier la description d’un projet sur mon site ou sur un autre média, je peux le faire ?

2.7 Je voudrais m’inspirer d’un projet décrit dans le catalogue pour faire le mien, j’ai le droit ?

 

3. Les groupes

3.1 Qu’est-ce qu’un groupe pour Imagination for People ?

3.2 Que font les groupes ?

3.3 Qu’apporte Imagination for People aux groupes ?

3.4 Où puis-je retrouver les documents et autres ressources produits par les groupes une fois finalisés ?

3.5 J’ai vu un groupe qui m’intéresse et je veux y participer, comment je fais ?

3.6 Je ne souhaite plus participer à un des groupes auquel je suis inscrit, comment je fais ?

3.7 Je souhaite créer un groupe que faut-il que je fasse et comment Imagination for People peut m’aider ?

 

4. Les « appels à la communauté »

4.1 Quel type d’appel puis-je lancer sur Imagination for People ?

4.2 Comment je lance un appel ?

4.3 Puis-je faire un appel à financement ?

 

5. La plate-forme et comment y contribuer

5.1 Comment est développée la plate-forme technique ?

5.2 Je voudrais contribuer au développement d’Imagination for People, comment je fais ?

5.3 J’ai ma propre plate-forme en ligne, puis-je développer des synergies avec Imagination for People ?

5.4 Je voudrais une plate-forme similaire mais je n’ai pas le temps ou la compétence pour partir du logiciel libre ?

 

6. Organisation et gouvernance

6.1 Comment est structuré Imagination for People ?

6.2 Qu’est-ce que l’association “Imagination for People” ?

6.3 Qu’est-ce que l’association “Imagination citoyenne” ?

6.4 Qu’est-ce que le fond de dotation “Imagination for People” ?

6.5 Qu’est-ce qu’une “entreprise licenciée” ?

6.6 Pourquoi tant de structures ?

6.7 Qui gouverne la communauté ?

6.8 Qui gouverne les associations “Imagination for People” et “Imagination citoyenne” ?

6.9 Imagination for People peut-elle prendre des positions au nom de ses membres ?

6.10 Qui est à l’origine de Imagination for People ?

 

7. Modèles économiques

7.1 Comment est financé Imagination for People ?

7.3 Des sociétés peuvent-elles vendre des services en utilisant le projet Imagination for People ?

 

  Historique

V0.1 première version - 20 avril 2012

V0.2 version pour relecture par l’équipe IP - 23 avril 2012

V0.3 version pour relecture par la communauté et les partenaires - 15 mai 2012

V0.4 version intégrant les commentaires de la communauté et des partenaires – 3 juillet 2012

V0.5 version intégrant les commentaires de Fondaction - juillet 2012

V0.6 version intégrant la mise à jour avec l’intégration de la place de marché financière - 17 octobre 2012

V1.0 version complète mise en forme pour diffusion - 4 février 2013

 

   1. Imagination for People c’est quoi ?

 1.1 Qu’est-ce qu’Imagination for People ?

Les questions qui se posent à la société pour mieux vivre ensemble sont multiples et complexes. Pourtant, un peu partout dans le monde des citoyens, des collectivités et des entreprises ont trouvé des solutions parfois innatendues voire contre intuitives avec parfois des résultats très positifs. Favoriser le développement d’un grand nombre de projets, repérer ceux qui donnent des résultats et aider à leur réplication voire à leur passage à l’échelle doit permettre de bénéficier de la résilience, de l’adaptabilité et de l’ingéniosité du plus grand nombre, quelque soit son statut ou l’endroit où il se trouve sur la planète.

 

Imagination for People (IP pour les intimes) est un projet international multilingue qui a pour but de repérer et de soutenir les projets sociaux créatifs dans le monde.

Ces projets sont animés par des citoyens, des associations, des entreprises ou des collectivités. Imagination for People souhaite toucher le plus grand nombre, au-delà de ceux qui sont déjà très impliqués et militants, pour permettre àchacun de contribuer à son échelle.

 

Une présentation plus complète est disponible dans la partie « à propos » accessible en bas de chaque page.

 

 1.2 Que fait Imagination for People ?

Imagination for People offre principalement trois services :

  1. Un catalogue de projets innovants, socialement utiles et reproductibles. Ces projets sont accessible depuis une plateforme wiki,un espace Web où tout le monde peut contribuer en ajoutant des projets, en les corrigeant ou en les complétant.

  2. Un ensemble de groupes pour rassembler les innovateurs et ceux qui peuvent les aider autour d’une même thématique ou dans une même zone géographique

  3. Des appels à la communauté qui permettent à un porteur de projet de demander ce dont il a besoin pour son projet : des compétences, de la visibilité, des contacts ou encore des développements technologiques…

 

  1.3 Quel est l’esprit d’Imagination for People ?

La communauté Imagination for People (IP) est fondée sur un certain nombre de valeurs. Ainsi Imagination for People :

  • Est à but non lucratif : IP développe une activité de façon désintéressée ;

  • Est reproductible : les différents services d’IP peuvent être reproduits et adaptés à d’autres besoins ;

  • Renforce les Biens Communs : IP protège/étend les Biens Communs, les ressources qui appartiennent à tous ;

  • Est une organisation horizontale : IP progresse par décisions horizontales collectives ;

 

Pour en savoir plus sur l’esprit dans lequel se développe Imagination for People, allez voir le « manifeste ».

 

   1.4 Faut-il que je m’inscrive ? est-ce que c’est payant ?

Imagination for People est entièrement gratuit et est un service qui se développe par la communauté, pour la communauté.

 

Il n’est pas obligatoire de s’inscrire sur la plate-forme pour contribuer. Cependant, il est très simple de s’inscrire et cela permet de s’identifier facilement dans les fiches projets, les groupes ou les appels à communauté et de retrouver d’un seul coup toutes ses contributions.

 

   1.5 J’ai une question mais la réponse ne se trouve pas dans cette FAQ ?

Vous pouvez jeter un œil sur les « questions rarement posées » accessible dans la partie « RAQ » (« Rarely Asked Questions » en anglais).

Si vous ne trouvez par, n’hésitez pas à nous la poser en allant dans la partie « contact » ou en posant une question par mail à contact @ imaginationforpeople.org (supprimez les espaces avant et après le signe @)

   2. Le catalogue des projets innovants

   2.1 Je cherche à découvrir différents projets stimulants dans un domaine, comment je fais ?

Vous pouvez :

  • soit vous laisser porter vers les projets mis en valeur sur la page d’accueil,

  • soit utiliser le moteur de recherche

  • soit encore aller dans les « filtres » pour sélectionner les projets en fonction des mots clés, d’une localisation, des catégories, d’un état de maturité, etc.

 

Une fois un projet identifié, vous pouvez le découvrir, voire le compléter. Vous pouvez également entrer en contact avec les membres de l’équipe qui l’animent ou en savoir plus sur ce projet en allant sur son site ou vers des liens en référence.

 

   2.2 Comment inscrire un projet dans le catalogue ?

Il suffit depuis n’importe quelle page de cliquer sur « ajouter un projet » et de remplir quelques questions en cliquant à chaque fois sur le crayon à droite du titre de la partie que vous voulez remplir : principalement le titre, la description en une ligne, et la description en un ou deux paragraphes.

 

Il peut être utile de remplir les parties « lieu », « site Web » et autres « références » ainsi que de proposer quelques mots clés pour retrouver facilement le projet et aller chercher plus d’information.

 

Vous pouvez également si vous le souhaitez répondre à plusieurs questions (en quoi ce projet est innovant, socialement utile, reproductible…). Vous pouvez également très facilement ajouter une ou plusieurs images et vidéos (attention cependant de vérifier que vous respectez les droits d’auteur, elles doivent être à quelques exceptions prêtes sous une licence libre).

 

Pour en savoir plus, allez voir les « règles d’écriture » accessibles dans le menu dans l'onglet "projets"

 

   2.3 J’ai vu un projet que je connais dont je pourrais compléter la fiche, comment je fais ?

Il suffit de cliquer sur le petit crayon à droite de la partie que l’on souhaite corriger ou compléter, sur le signe « + » qui apparaît sur certains titres lorsque l’on place sa souris dessus.

Il s’agit d’un Wiki (tout le monde peut écrire). Il faut cependant respecter quelques règles :

  • restez court pour être lu (un ou deux paragraphes maximum par question) ;

  • si vous n’êtes pas d’accord avec ce qui est inscrit essayez de compléter pour rester neutre plutôt que de supprimer les contributions des autres. Vous pouvez également utiliser le champ commentaire. Par la suite, un onglet « discussion » permettra d’échanger avec la communauté pour se mettre d’accord avant de corriger une partie qui ferait débat ;

  • il existe également un onglet « historique » qui permet de voir les versions antérieures et prochainement d’y revenir ;

 

   2.4 J’ai vu dans le catalogue un projet auquel je participe, comment mentionner mon implication ?

Il suffit de cliquer sur le “plus” qui apparaît lorsque l’on met la souris sur la partie « équipe » et de compléter votre nom, votre rôle dans le projet et éventuellement d’y ajouter un commentaire.

 

Il peut être utile de vous inscrire avant sur la plate-forme pour que les personnes puissent vous contacter et découvrir votre profil.

 

   2.5 J’ai vu un projet dans une langue et j’aimerais le traduire dans une autre, comment puis-je faire ?

Allez dans « autres langues » en haut à droite de la fiche d’un projet. Les langues dans lesquelles la description du projet est disponible sont alors indiquées. Si le projet n’existe pas dans la langue que vous souhaitez, il vous suffit d’aller dans « créer une nouvelle traduction », de choisir la langue que vous souhaitez et de compléter le projet.

 

   2.6 Je voudrais recopier la description d’un projet sur mon site ou sur un autre média, je peux le faire ?

Oui tout à fait ! Les fiches projets sont sous une licence « Creative Commons, attribution, Share Alike » (CC - by - sa 3.0). Cela veut dire que vous pouvez recopier les informations et même les compléter à condition de mentionner le nom de l'auteur des informations. A défaut, vous devez citer la source “Imagination for People" en ajoutant un lien url vers la page recopiée (par exemple : source projet “ImaginationforPeople“ de Imagination for People en français). Vous devez également mettre ces contenus même modifiés sous la même licence.

 

Attention cependant aux licences des images et vidéos. Certaines peuvent être sous une licence différente (le petit « i » en haut à droite de la photo ou de la vidéo vous donnera l’information sur sa licence utilisée pour chacune d’elle).

 

   2.7 Je voudrais m’inspirer d’un projet décrit dans le catalogue pour faire le mien, j’ai le droit ?

Bien sûr, c’est même fortement encouragé ! Une des idées d’Imagination for People est de faciliter le passage à l’échelle en facilitant la reproduction, la modification et l’adaptation des projets les plus stimulants en mettant en réseau les porteurs de projet.

   3. Les groupes

   3.1 Qu’est-ce qu’un groupe pour Imagination for People ?

Un groupe est un ensemble informel de personnes réunies autour d’un thème ou d’un territoire pour s’entraider, partager idées et ressources, constituer une communauté d’intérêt et éventuellement produire des connaissances qui seront utiles pour tous.

 

Un groupe est animé de préférence par plusieurs personnes et peut avoir des partenaires qui lui apportent des ressources. Il n’y a donc pas à proprement parler de « groupes Imagination for People » mais plutôt des groupes dont Imagination for People est partenaire, le plus souvent avec d’autres structures.

 

Parmi les premiers groupes pour lesquels Imagination for People est un des partenaires, il y a :

  • des groupes territoriaux : IP Burkina, IP Bretagne…

  • des groupes thématiques : usages au Sud (correspondants.org), Fab Labs francophones, Tiers-Lieux Open Sources, innovation monétaire…

  • et des groupes pour aider à co-construire des projets (dont le projet Imagination for People lui-même) : Imagine (imaginer de nouveaux services), AnimFr (animer des groupes), Dev (les développeurs sociaux de la plate-forme)…

Une liste à jour des groupes est disponible depuis l’onglet « groupes de travail » sur le site Imagination for People

 

   3.2 Que font les groupes ?

Les groupes permettent plusieurs activités :

  • Ils se réunissent en ligne ou en présentiel, la balance entre les deux dépendant du coté plus ou moins local du groupe. Cela permet de développer des échanges entre les membres du groupes et de développer un réseau d’entraide. Pour les groupes qui le souhaitent, des rencontres synchrones en ligne (sur FlashMeeting ou sur d'autres outils) sont organisée périodiquement ;

  • Ils développent des ressources qu’ils mettent à disposition de tous, comme du repérage de projets innovants (accessibles depuis le catalogue de projets), de la veille sur un sujet, des FAQs ou encore des portraits de porteurs de projets. Tout cela peut se faire sous une forme écrite mais aussi multimédia voire par des présentations et échanges lors de rencontres publiques. Les groupes peuvent également développer des plates-formes offrant des services à la communauté ou bien mettre à disposition des plates-formes développées par un ou plusieurs de ses membres ;

  • Ils peuvent choisir d’écrire collaborativement certains documents plus complexes comme des guides ou des « codes sources ». Ce dernier terme, issu du logiciel libre, indique dans le contexte des projets créatifs, un document qui donne toutes les informations nécessaires pour reproduire un projet, un événement, la mise en place d’un lieu, etc. (comment faire, qui contacter, qui a déjà une expérience, où trouver des ressources utiles…) ;

 

   3.3 Qu’apporte Imagination for People aux groupes ?

Imagination for People propose aux groupes qui le souhaitent :

  • une communauté d’animateurs de groupes pour ne pas être seul : AnimFr et prochainement AnimEn suivant la langue que comprend les animateurs (d’autres groupes d’animateurs pourraient suivre dans l’avenir) ;

  • une assistance et un suivi des groupes pendant la mise en place du groupe (avec une méthode permettant de créer progressivement son groupe) et pendant la vie du groupe ;

  • la mise à disposition d’outils pour ceux qui le souhaitent : listes de diffusion, espaces Wiki, outils de réunion en ligne, mais également dans les prochains mois des outils pour créer à plusieurs centaines de participants des documents complexes avec des méthodes innovantes d’intelligence Collective ;

  • des méthodologies développées par une communauté de spécialistes et de praticiens pour aider à animer son groupe, à favoriser l’implication ou à produire des documents collaboratifs ;

 

   3.4 Où puis-je retrouver les documents et autres ressources produits par les groupes une fois finalisés ?

Les ressources produites collaborativement (documents, vidéos, plate-formes en ligne…) seront disponibles prochainement depuis le centre de ressources de Imagination for People.

 

   3.5 J’ai vu un groupe qui m’intéresse et je veux y participer, comment je fais ?

Il suffit d’aller sur la page du groupe depuis l’onglet « groupes de travail » sur la page d’accueil et de cliquer sur le bouton « s’inscrire ».

Le plus souvent vous pourrez, si ce n’est pas déjà le cas, choisir de vous inscrire également sur la plate-forme Imagination for People et/ou sur les plates-formes des autres partenaires. Cela n’est pas obligatoire pour participer à un groupe, mais vous permettra de remplir votre profil et de vous inscrire plus facilement à d’autres groupes. L'inscription à la plate-forme Imagination for People permet, au-delà de l'accès aux nombreuses fonctionnalités, de recevoir la newsletter mensuelle. Cette lettre condense, autour d'une problématique donnée, les projets et ressources les plus inspirants produits par la communauté.

 

   3.6 Je ne souhaite plus participer à un des groupes auquel je suis inscrit, comment je fais ?

Il vous suffit d’aller sur la page du groupe depuis l’onglet « groupes de travail » sur la page d’accueil et de cliquer sur le bouton « se désinscrire ».

 

   3.7 Je souhaite créer un groupe que faut-il que je fasse et comment Imagination for People peut m’aider ?

Si votre groupe est dans le champ d’Imagination for People, c’est à dire qu’il s’intéresse à l’innovation sociale, nous pouvons vous aider dans les différentes étapes de mise en place de votre groupe.

Trouvez un petit groupe de 3 ou 4 personnes qui seraient intéressées pour co-animer avec vous ce groupe. Cela permet de ne pas y passer trop de temps et même de gagner du temps avec ce que le groupe peut vous apporter en connaissance et en savoir-faire. Pour cela, vous devez avoir une première idée du groupe que vous souhaitez monter pour en parler à d’autres personnes. Ensuite, le petit groupe des futurs animateurs aura à définir ensemble différents aspects du groupe : son nom, une description, ce qu’il pourrait produire et sa finalité, les éventuels premiers partenaires du groupe et une liste de personnes à inviter.

Une fois quelques outils d’animation mis en place (Imagination for People peut offrir si vous le souhaitez des outils de liste de discussion, des espaces en ligne, des outils d’échange pour produire des documents collaboratifs, etc.), vous pourrez inviter des personnes à participer à votre groupe et commencer les activités. Votre groupe prendra tout son essor lorsque vous aurez réussi à organiser les premières rencontres en ligne ou en présence, à produire des premières choses ensemble et à dépasser les cent participants (il est plus facile d’animer un groupe en ligne au-delà de cent personnes pour avoir toujours un nombre minimal de contributeurs).

   4. Les « appels à la communauté »

   4.1 Quel type d’appel puis-je lancer sur Imagination for People ?

Imagination for People peut vous aider à entrer en contact avec d’autres membres de la communauté qui peuvent vous aider dans votre projet. Il y a plusieurs types d’appels que vous pouvez lancer, notamment (liste non limitative) :

  • des appels à compétences, si vous avez besoin (de façon gratuite ou payante suivant le cas) de compétences particulières pour votre projet (juridiques, techniques ou autre…) ;

  • des appels à visibilité, lorsque votre projet commence à se développer et qu’il est temps de le faire connaître (pour promouvoir par exemple son projet auprès du journalisme citoyen) ;

  • des appels à « connecteurs », ces personnes qui font parties de plusieurs communautés et qui connaissent beaucoup de monde, afin qu’ils vous mettent en relation avec d’autres ;

  • des appels à technologies si vous avez besoin d’aide pour développer des objets ou des services en ligne qui seraient utiles pour votre projet (en particulier dans les lieux de création de service comme les living labs ou les lieux de fabrications numériques comme les fab labs)

 

   4.2 Comment je lance un appel ?

Pour l’instant vous pouvez remplir le champ en haut à droite dans la fiche de votre projet en y indiquant ce dont vous avez besoin. Par la suite un outil spécifique pour lancer des appels à la communauté sera ajouté sur Imagination for People.

 

   4.3 Puis-je faire un appel à financement ?

Non, nous avons choisi de ne pas proposer directement d’appels à financement sur Imagination for People, d’une part pour ne pas marginaliser les autres types d’appels, mais également parce qu’il existe d’autres plates-formes de financement qui font déjà cela très bien. Nous sommes en train de développer des échanges et des partenariats avec plusieurs de ces plates-formes de financement afin de vous permettre d’y avoir accès facilement depuis Imagination for People.

Par ailleurs, un groupe sur les modèles économiques innovants et sur les modes de financement initiaux innovants peut aider chacun à rendre son projet viable. Nous sommes également partenaires d’un groupe avec la Fondation Internet Nouvelle Génération sur l’innovation monétaire qui s’est intéressé à la façon d’aider les financeurs à identifier les porteurs de projets qu’ils pourraient soutenir grâce au fonctionnement d’une monnaie complémentaire dédiée aux innovateurs.

Nous développons également des relations privilégiées avec des fonds d’investissement socialement engagés, des banques éthiques et solidaires et des fondations internationales susceptibles de réaliser leur veille de projets finançables directement sur Imagination for People. Cette veille pourra même être accompagnée d’une aide à l’évaluation collaborative des projets d’innovation sociale.

 

   5. La plate-forme et comment y contribuer

   5.1 Comment est développée la plate-forme technique ?

La plate-forme est développée sous la forme d’un logiciel libre. Cela signifie que (Source April) :

  • vous avez la liberté d’utiliser ce logiciel pour quelque usage que ce soit ;

  • vous avez également la liberté de l’étudier et de l’adapter à vos besoins (améliorer le programme) ;

  • et la liberté de redistribuer des copies de cette plateforme.

La licence choisie est l’AGPLv3.

Actuellement, deux équipes de développement, une en France et une au Québec développent les briques imaginées pour la plate-forme d’Imagination for People (voir plus loin « comment est structuré Imagination for People »). D’autres équipes autonomes ou développeurs indépendants peuvent contribuer au développement de la plate-forme ou de nouvelles briques et rejoindre pour cela le groupe dédié au développement. Ces équipes et développeurs peuvent trouver s’ils le souhaitent leurs propres financeurs pour contribuer au projet.

 

   5.2 Je voudrais contribuer au développement d’Imagination for People, comment je fais ?

Il y a de nombreuses façons de contribuer au développement de l’initiative Imagination for People. Vous pouvez les retrouver sur la page contribution ;

  • Le plus simple est de contribuer à la rédaction des fiches. Un forum est également ouvert pour permettre les échanges entre les rédacteurs ;

  • Vous pouvez également animer un groupe. Les animateurs se retrouvent dans le groupe AnimFr (et bientôt AnimEn pour ceux qui parlent anglais) ;

  • Imagine est un groupe qui rassemble les participants d’Imagination for People et des initiatives similaires pour imaginer différents développements qui pourraient être utiles à tous et concevoir la façon d’échanger des contenus entre les différentes plates-formes ;

  • Dev est le groupe des développeurs qui contribuent au développement de la plate-forme ;

  • Un groupe de designers est en place pour définir les futures fonctionnalités collectivement, rendre la plate-forme agréable et facilement accessible au plus grand nombre ;

  • Enfin, vous pouvez contribuer à traduire l’interface de la plate-forme sur le site collectif de traduction ou traduire les textes de présentation ainsi que les fiches de projets directement sur le site ;

 

   5.3 J’ai ma propre plate-forme en ligne, puis-je développer des synergies avec Imagination for People ?

Tout à fait ! Au sein du groupe « Imagine » nous étudions la possibilité d’échanger des fiches de projets stimulants, des descriptions de groupes de travail et même permettre à des utilisateurs inscrits sur l’un des sites de choisir d’être parallèlement inscrit et d’avoir leur profil sur un autre site partenaire en un seul clic.

 

   5.4 Je voudrais une plate-forme similaire mais je n’ai pas le temps ou la compétence pour partir du logiciel libre ?

Nous avons développé des versions du site Imagination for People en marque blanche qui peuvent partager des données (catalogue de projets, groupes de travail…) afin de vous permettre de bénéficier rapidement de ces fonctionnalités sur votre propre site. Pour en bénéficier, vous pouvez vous adresser aux sociétés licenciées (voir la question « 6.1 comment est structuré Imagination for People »).

   6. Organisation et gouvernance

   6.1 Comment est structuré Imagination for People ?

Imagination for People est avant tout une communauté qui utilise une plate-forme. Plus précisément, il s’agit d’une communauté de communautés très diverses, de la même façon que l’internet n’est pas un réseau mais un réseau de réseaux. Tout comme Wikipédia, cette communauté n’a pas de structure propre mais est basée sur la participation volontaire.

 

Certaines tâches nécessitent cependant une structure légale (financement, gestion des serveurs, salariés …). Contrairement à des projets similaires, il n’y a pas une structure de soutien mais plusieurs, chacune adaptée à un besoin spécifique :

  • Deux petites associations de soutien : Imagination for People (en France) et Imagination Citoyenne (au Québec) ont pour but de faire remonter les besoins de la communauté pour les nouveaux développements, d’aider les animateurs de groupes, de gérer les serveurs de la plate-forme et de faire en sorte que le tout fonctionne de façon harmonieuse. Elles disposent pour cela de quelques salariés basés en France et au Québec ;

  • Un fonds de dotation « Imagination for People », finance le projet. Il permet de défiscaliser les dons en France issus d’entreprises (mécénat) et de particuliers. La réduction d’impôts est de 66% pour les particuliers et de 60% pour les entreprises ;

  • Des entreprises licenciées qui financent le projet Imagination for People par le paiement d’un droit d’usage de la marque tout en assurant un fonctionnement en accord avec les principes éthiques du projet. Ces sociétés proposent du consulting citoyen et des services aux entreprises et aux collectivités ;

 

   6.2 Qu’est-ce que l’association “Imagination for People” ?

L’association Imagination for People basée en France est une des deux associations qui a pour but de de faire remonter les besoins de la communauté Imagination for People pour les nouveaux développements, d’aider les animateurs de groupes, de gérer les serveurs de la plate-forme et de faire en sorte que le tout fonctionne de façon harmonieuse. Elle dispose pour cela de quelques salariés situés en France.

Imagination for People est également copropriétaire avec l’association Imagination citoyenne, de la marque Imagination for People (voir 7.1 “comment est financé le projet Imagination for People ?”).

 

   6.3 Qu’est-ce que l’association “Imagination citoyenne” ?

L’association Imagination Citoyenne basée au Québec est une des deux associations qui a pour but de de faire remonter les besoins de la communauté Imagination for People pour les nouveaux développements, d’aider les animateurs de groupes, de gérer les serveurs de la plate-forme et de faire en sorte que le tout fonctionne de façon harmonieuse. Elle dispose pour cela de quelques salariés situés au Québec.

Imagination citoyenne est également copropriétaire avec l’association Imagination for People, de la marque Imagination for People (voir 7.1 “comment est financé le projet Imagination for People ?” et est l’hébergeur légal des contenus de la plate-forme Imagination for People).

   6.4 Qu’est-ce que le fond de dotation “Imagination for People” ?

Le fonds de dotation « Imagination for People » a pour objet, grâce à l’interactivité offerte par les nouvelles technologies de l’information, de promouvoir, faire émerger et connaître auprès du public, tout projet d’intérêt général s’inscrivant dans une démarche d’innovation citoyenne créative et notamment dans les sphères sociales, environnementale, éducative et scientifique. Il finance les associations de soutien à la communauté “Imagination for People”. Il est financé par des dons défiscalisés en France issus d’entreprises (mécénat) et de particuliers.

La déduction fiscale est de 66% des dons pour un particulier. Il s’agit d’une réduction d'impôt sur le revenu dans la limite de 20 % du revenu imposable, reportable sur cinq ans en cas de dépassement de ce plafond (article 200 du Code Général français des Impôts).

La déduction fiscale est de 60% des dons pour une entreprise. Il s’agit d’une réduction d'impôt sur le revenu ou d'impôt sur les sociétés dans la limite de 5 ‰ du chiffre d'affaires hors taxes, reportable sur cinq ans en cas de dépassement de ce plafond (article 238 bis du Code Général français des Impôts).

   6.5 Qu’est-ce qu’une “entreprise licenciée” ?

Une entreprise licenciée Imagination for People finance le projet par le paiement d’un droit d’usage de la marque tout en assurant un fonctionnement en accord avec les principes éthiques du projet. Elle propose du consulting citoyen et des services aux entreprises et aux collectivités. Une liste des sociétés licenciées est disponible sur le site Imagination for People. Elles s’engagent à y publier également les noms de leurs dirigeants. Pour éviter tout conflit d’intérêt, le président des associations Imagination for People et Imagination citoyenne s’interdit à titre personnel toute prise de participation dans l’une des entreprises licenciées.

Une entreprise licenciée doit être légalement indépendante des associations et de la communauté Imagination for People. Ainsi, elle doit démontrer de manière « opposable aux tiers » (comme on le dit dans le monde juridique) qu’il n’y a pas de relations privilégiées avec les associations qui lui permettrait une économie de dépense ou un surcroît de recettes. Cela est indispensable pour éviter une remise en cause éventuelle de la non-lucrativité des associations de soutien à la communauté. En particulier, une entreprise licenciée ne peut pas avoir recours à l’administration de la plate-forme Imagination for People, mais peut cependant, comme tout inscrit sur la plate-forme, entrer en contact individuellement avec des membres d’Imagination for People pour leur proposer des projets rémunérés (par exemple avoir recours à l’expertise de certains membres dans le cadre de missions de consulting pour des collectivités locales).

Dans les faits, n’importe quelle entreprise peut utiliser Imagination for People pour repérer des porteurs de projets et proposer des services de consulting citoyen ou de mise en relation avec d’autres entreprises. Une entreprise licenciée a en plus le droit d’utiliser la marque “Imagination for People” en échange du paiement d’un droit d’usage” de la marque et du respect des principes éthiques du projet Imagination for People.

 

   6.6 Pourquoi tant de structures ?

Il est important de séparer la gestion des opportunités (repérage des projets sociaux créatifs, synergies entre les acteurs dans les groupes, appels à la communauté…) - qui est la fonction même de la communauté - de la gestion de contraintes qui est plutôt le rôle des structures légales.

Il existe deux grandes tâches de soutien à un projet tel qu’Imagination for People : offrir un soutien à la communauté par la mise à disposition d’une plate-forme et par une assistance à l’organisation de groupes et d’événements – et trouver des financements pour rendre tout cela possible. Ces deux tâches sont très différentes : elles impliquent des compétences distinctes et sont basées sur des échéanciers et une gestion de projet qui ne sont pas toujours conciliables (échéanciers ouverts du côté de la communauté et échéanciers fermés du côté du financement). C’est pourquoi le soutien à la communauté Imagination for People se fait par deux types de structures : des associations d’une part, des entreprises licenciées d’autre part.

 

   6.7 Qui gouverne la communauté ?

Personne ! Ou plutôt tout le monde. Il ne s’agit pas d’une structure représentative avec des adhérents et des représentants élus, mais plutôt d’une communauté où la légitimité se constitue par la participation. Toute personne contribuant à Imagination for People peut faire des propositions et participer aux débats. Comme indiqué dans la question « 1.3 quel est l’esprit d’Imagination for People ? », il s’agit d’une organisation qui « progresse par des décisions horizontales collectives ».

S’il est nécessaire de faire des choix, ceux-ci sont réalisés sur la méthode du « rough consensus » (consensus approximatif) : une décision proposée est entérinée lorsque personne n’est fortement contre. La communauté applique en cela lemodedefonctionnementdelIETF : la communauté (ce n’est pas une structure non plus) qui développe les standards de l’internet.

Les échanges sur l’organisation de la communauté et sur les besoins pour la plate-forme se font au sein du forum qui est ouvert à tous ceux qui le souhaitent. Lorsque la communauté sera plus grande encore, elle pourra organiser sa gouvernance d’une façon plus adaptée en fonction de sa taille.

 

   6.8 Qui gouverne les associations “Imagination for People” et “Imagination citoyenne” ?

Les associations ne sont en fait qu’une sorte de secrétariat de la communauté. Elles ont pour rôle de mettre à disposition de celle-ci des moyens humains et techniques, mais n’ont pas à décider à sa place. Les deux associations (québécoise et française) sont des organisations à but non lucratif dont le président est Jean-Michel Cornu, qui a travaillé de longue date sur la coopération et l’intelligence collective. Les conseils d’administration sont constitués des financeurs du projet (voir la question « 7.1 comment est financé le projet Imagination for People ? »).

Il n’y a pas de représentants de la communauté au sein du conseil d’administration des deux associations de soutien. Par contre l’ensemble de la communauté peut vérifier le travail des associations et faire des propositions pour leur orientation. Ainsi, plutôt que des décisions votées par une petite minorité de représentants, les actions de l’association sont plutôt basées sur la prise en compte des propositions collectives de la communauté, sur l’information obtenue en retour de ce qu’elle fait (feedbacks) et sur le fait qu’il ne doit pas y avoir de fortes oppositions à ses actions. Cela ressemble au mode de décision par « rough consensus » indiqué dans la question « 6.7 qui gouverne la communauté » avec une sanction bien plus contraignante qu’un vote : si la communauté est en désaccord avec ce que font les associations, elle partira ailleurs ou créera un autre secrétariat pour soutenir le projet. Les associations n’auraient alors tout simplement plus de raison d’être.

Les deux associations rendent des comptes à la communauté Imagination for People pour permettre à celle-ci de réagir à leurs actions et faire des propositions. En particulier, les associations publient :

  1. les rapports moraux et financiers annuels ;

  2. les budgets ;

  3. les décisions prises par les membres de leurs conseil d’administration (à l’exception des informations devant rester privées, comme celles liées au droit du travail...) ;

  4. tout autre document permettant de mieux comprendre ses actions pour la communauté ;

 

   6.9 Imagination for People peut-elle prendre des positions au nom de ses membres ?

Non, ce n’est pas son objectif ! Imagination for People n’est pas une structure qui représente qui que ce soit, mais une communauté de communautés constituée de citoyens, d’associations, d’entreprises et de collectivités qui partagent des informations et s’entraident. Personne ne peut donc parler au nom de toute la communauté. Elle est composée d’un brassage entre des sensibilités et des cultures différentes.

 

   6.10 Qui est à l’origine de Imagination for People ?

Imagination for People a été initié et fondé par Frank Escoubès.

En 2010, il s’associe avec Jean-Michel Cornu pour poursuivre le lancement du projet. En 2011, tous deux rassemblent une première équipe rapprochée (voir « l’équipe initiale de support » dans la page « à propos » du site). La plate-forme avec le catalogue de projets innovants est mise en ligne en version beta en juin 2011. Dans la foulée démarrent les premiers groupes avec plusieurs partenaires. En 2012, l’équipe s’élargit au Québec et en France et Imagination for People prend son envol (voir « l’équipe actuelle de support » dans la page « à propos »).

 

   7. modèles économiques

   7.1 Comment est financé Imagination for People ?

Imagination for People est financé par le biais de plusieurs canaux :

  • principalement via le versement par les entreprises licenciées d’une redevance d’utilisation de la marque “Imagination for People” aux deux associations de soutien au projet “Imagination for People” en France et “Imagination citoyenne” au Québec qui en sont copropriétaire ;

  • par des dons de particuliers et d’entreprises (pour la France, ces dons peuvent bénéficier du fonds de dotation Imagination for People, qui permet une réduction d’impôts) ;

  • par des subventions publiques pour certaines activités (voir la page partenaires sur le site :http://imaginationforpeople.org/fr/i4p/partenaires/ ;

 

7.2 Certains projets sont ils financés ?

La participation des porteurs de projet est volontaire et bénévole et il n’y a pas de mécanisme de financement des projets dans Imagination for People. Cependant, nous espérons qu’Imagination for People permettra indirectement à différents projets de trouver des financements supplémentaires grâce à :

  • le lancement d’une place de marché financière (Social to Finance) permettant la mise en relation entre les porteurs de projets sociaux d’une part et les institutions financières et collectivités locales d’autres part (via notamment une future évaluation collaborative de projets) ;

  • des partenariats avec d’autres plates-formes spécialisées dans le financement de projets, notamment en crowd funding (voir la question « 4.3 Puis-je faire un appel à financement ? ») ;

  • des opportunités offertespar des entreprises à des porteurs de projets particulièrement créatifs de participer à des prestations de service spécifiques pour le compte d’entreprises et de collectivités, soit par le biais de prestations de consulting citoyen (les porteurs de projets deviennent « consultants » pour des entreprises ou collectivités), soit par le biais d’une place de marché mettant en contact les porteurs de projets et les entreprises et collectivités dans le cadre de relations marchandes ou non marchandes (Social to Business) ;

  • des groupes d’échange pour repérer et développer des modèles économiques et des modes de financement innovants ;

  • enfin, nous espérons qu’au fur et à mesure du développement d’Imagination for People, les financeurs de projets sociaux sauront utiliser la plate-forme comme outil de veille pour à leur tour, « repérer et soutenir les projets sociaux créatifs » ;

 

   7.3 Des sociétés peuvent-elles vendre des services en utilisant le projet Imagination for People ?

Oui ! En fait, plus il y aura d’opportunités financières proposées par des sociétés à des porteurs de projets (par exemple, du consulting citoyen proposé par une structure de conseil dans un pays donné), plus il y aura de monde sur Imagination for People et donc plus l’ensemble de l’écosystème – générique gratuit et spécifique payant - se développera.

La plate-forme Imagination for People permet de repérer des projets sociaux créatifs ainsi que les porteurs mêmes de ces projets. Toute organisation inscrite sur Imagination for People et s’impliquant dans la vie de la plate-forme peut rencontrer et côtoyer différents acteurs, et ainsi se faire une idée de leur valeur contributive par la participation à des activités communes telles que les groupes, ou par leur implication dans la vie des projets d’innovation sociale et de créativité citoyenne mis en avant sur Imagination for People. Une entreprise peut ainsi proposer des projets de collaboration tout en offrant aux porteurs de projets qu’elle aura repérés une possibilité de rémunération. Une entreprise qui développerait ainsi une activité marchande grâce à Imagination for People en faisant bénéficier un porteur de projet peut également aider le projet Imagination for People à se développer pour le bénéfice de tous en lui accordant des dons.

Par ailleurs, si l’organisation en question souhaite utiliser le nom « Imagination for People », elle devra payer aux deux associations de soutien du projet, Imagination for People en France et Imagination citoyenne au Québec, une redevance d’utilisation de la marque et avoir un fonctionnement en accord avec les principes éthiques du projet. Par ailleurs, lors de la réponse à un appel d’offre pour proposer un service qui serait similaire à une autre entreprise licenciée utilisant la marque Imagination for People, l’organisation en question devra faire connaître son intérêt à l’avance. Elle pourra se voir opposer un droit de premier refus en cas de concurrence avec l’offre de la première entreprise licenciée ou bien avoir la possibilité de s’associer avec la première entreprise licenciée dans le cadre de l’appel d’offre plutôt que de proposer une offre directement concurrente utilisant la marque Imagination for People.