Les Communs, candidats aux municipales : 16 propositions pour tout de suite

Last update on 28 Φεβρουαρίου 2014.

Les Communs, candidats aux municipales : 16 propositions pour tout de suite

Voici 16 axes de propositions issues du Réseau francophone autour des biens communs : (organisateur du festival des villes en biens communs) pour enrichir les programmes des uns et des autres lors des municipales en France. Des propositions autour des biens communs sont cités dont l'exemple du réseau de l'innovation sociale Bretagne Creative, les formations animacoop et ainsi que les tiers-lieux et les fablabs (dans le paragraphe " Mailler le territoire de tiers-lieux susceptibles d’accueillir et faire fructifier l’innovation sociale et le débat citoyen").

Extrait :

Les Communs existent quand l’action collective vient transformer une ressource en un moteur de cohabitation, de démocratie et de co-construction d’un futur partagé.

En proposant de ne pas réduire la lecture du monde à une approche binaire entre marché et puissance publique, les Communs ouvrent une nouvelle perspective politique. En s’appuyant sur la capacité des communautés, collectifs citoyens, à porter de l’innovation et de la transformation sociale, les Communs sont susceptibles d’enrichir nos démocraties représentatives et de contribuer aux transitions que nos sociétés doivent inventer.

Les Communs sont porteurs d’une vision d’une société solidaire et créative. Ils offrent aussi des outils pour l’action dans les territoires.

Nous invitons les candidats aux Municipales à s’emparer de ces propositions dans leurs programmes électoraux et les futurs élus à convertir ces propositions en actions. Nous invitons les citoyens à utiliser ces propositions pour faire leur choix électoral, et dans tous les cas pour s’emparer ici et maintenant de ces idées de pratiques collaboratives.

A/ La municipalité productrice de Communs

1. Des archives et des fonds de bibliothèques et de musées du domaine public numérisés en libre accès
2. Des contenus produits par la municipalité en accès libre pour nourrir un domaine public volontaire
3. Une politique active d’ouverture de données sous licence partage à l’identique    
4. Favoriser la circulation des informations par la mise à disposition d’accès internet ouverts dans les espaces et bâtiments publics. 

B/ La municipalité coproductrice de communs avec les citoyens

5. Un espace public co-designé avec les habitants, pilier d’une gouvernance contributive
6. Une information sur la ville coproduite avec les habitants 
7. Renforcer l’investissement citoyen face au changement climatique
8. Des jardins partagés au "guerilla gardening" : remettre la nature en Commun dans la ville
9. Des réseaux d’accès à internet collaboratifs et ouverts 
10. Soutenir l’émergence citoyenne de monnaies complémentaires

C/ La municipalité, soutien et facilitatrice des Communs

11. Faire le choix des logiciels libres
12. Utiliser et alimenter des fonds cartographiques ouverts 
13. Mailler le territoire de tiers-lieux susceptibles d’accueillir et faire fructifier l’innovation sociale et le débat citoyen
14. Développer l’habitat participatif et groupé
15. Permaculture et circuits courts : nourrir les villes autrement 
16. Soutenir les dispositifs participatifs dans la gestion des ressources naturelles

Le texte avec pour chacun une explication du contexte de la propostion et un ou des exemples
un texte à diffuser et réutiliser (sous licence CC by sa) publié sur a-brest : http://www.a-brest.net/article15008.

Next entry

Previous entry

Similar entries

Σχόλια

No comments yet.

Pingbacks

Pingbacks are open.

Trackbacks

Trackback URL

You need to login to comment. Σύνδεση.